Guerre froide a la detente

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1623 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DE LA GUERRE FROIDE A LA DETENTE : 1947-1975

Période complexe qu’on peut diviser en 3 phases : très fortes tensions jusqu’en 1953, relative amélioration des relations E/O jusqu’en 1962 mais avec quelques graves crises, détente après 1962.

I- La guerre froide : 1947-1962 :

Jusqu’au milieu des années 50, Américains et Soviétiques agissent comme les seuls maîtres du monde. Cette période,qui débute en 1947, a été baptisée « guerre froide » c'est à dire un état de tensions permanentes, à tous les niveaux (politique, économique, idéologique…), mais en évitant bien de ne pas entrer en conflit direct, les affrontements restant limités aux pays alliés. La menace étant nucléaire, chacun s’abstient de faire le geste qui entraînerait une conflagration mondiale, ce qui a fait dire auphilosophe Raymond Aron que la guerre froide était « une guerre impensable et une paix impossible ».
Expression à double échelle : au sens strict, la guerre froide s’étend jusqu’en 1962 ; au sens large, elle couvre toute la période jusqu’à la mort de l’URSS en 1991.

1) Des blocs qui se structurent :

a) Les Etats-Unis structurent le bloc occidental par une politique de pactomanie :Doctrine Truman et plan Marshall symbolisent donc la fermeté des Etats-Unis à défendre le « monde libre » du communisme. Truman, réélu en 1948, veut imposer la « pax américana ».
Il multiplie dans ce sens la signature des pactes régionaux d’alliances : c’est la politique de la pactomanie : Doc. p.116-117
• organisation des Etats américains (ou Pacte de Rio) en 1948
• OTAN (1949)ou Organisation du traité de l’Atlantique Nord avec 12 pays que rejoindront la Grèce et la Turquie en 1952 et la RFA en 1955. Pacte motivé par la crainte que suscite l’avancée du communisme en Europe. Sécurité collective des Etats signataires sous le commandement des Etats-Unis
• ANZUS (1951) avec l’Australie et la Nouvelle Zélande, et pacte Pacifique avec le Japon (1951)
• OTASE(1954) avec l’Asie du sud-est
• Pacte de Bagdad (1955) mais sans les Etats-Unis (Royaume-Uni + pays du Proche Orient)
L’URSS se sent encerclée, dans tous ces pays les Etats-Unis ouvrent des bases militaires, sans parler de la présence de flottes permanentes.
La structuration du bloc occidental est également économique (GATT ou Plan Marshall, tous deux de 1947) et passe par l’extension dumodèle américain, l’Américan way of life.

b) La mobilisation idéologique structure le camp communiste :

L’URSS riposte à «l’impérialisme américain » en resserrant les liens entre les pays communistes :
• 1949 : COMECON ou CAEM (Conseil d’aide économique mutuelle), afin d’établir une coopération économique entre les pays de l’Est. Toutes les démocraties populaires suivent unmodèle de développement semblable à l’URSS : collectivisation, nationalisation, planification, priorité à l’industrie lourde. Les démocraties populaires se replient sur elles-mêmes.
• 1955 : pacte de Varsovie, en réponse à l’OTAN.
• Surtout l’URSS renforce son bloc par le passage au communisme de nouveaux pays. En 1948, le coup de Prague fait de la Tchécoslovaquie un pays communiste.Gottwald, suite à d’énormes manifestations ouvrières orchestrées par le PC, profite de la démission des autres partis pour former un gouvernement communiste (sauf Mazaryk , ministre des affaires étrangères, retrouvé suicidé 2 mois plus tard…). Ce coup de force est orchestré par Moscou et suscite des réactions effrayées en Europe occidentale : doc. p.125  Affiche anticommuniste. Staline en officiercosaque communiste, poignarde différents pays au son des balalaïkas jouées par les communistes français. La prochaine victime désignée est la France. Les poignards dans la bouche de Staline rappellent la célèbre affiche des années 20, « l’homme au couteau entre les dents » : les pays occidentaux se rapprochent des Etats-Unis et signent l’OTAN.
En 1949, événement majeur, la Chine...
tracking img