Guerre totale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE
I/ Une guerre idéologique
Dans l’histoire des conflits la Seconde guerre mondiale tient une place à part.
Pendant des siècles, les guerres se faisaient entre princes et, le plus souvent, pour
un morceau de territoire. La seconde guerre mondiale est toute autre : elle fut une
guerre idéologique (def Idéologique) marquée par l'affrontement de deux systèmes totalement opposés : desconceptions différentes du monde s’affrontaient et les buts de la guerre étaient beaucoup plus radicaux, allant jusqu’à la volonté d’exterminer complètement l’adversaire ;

- Un système qui revendique la supériorité d'une race sur les autres et qui envahit les pays voisins au nom de cette supériorité raciale ou raciste (c'est bien sûr le cas du régime nazi du Troisième Reich, mais on retrouve aussi cesentiment de supériorité chez les Japonais (trouver des renseignements). sur le front russe, l’Allemagne prêche la croisade antibolchevique et antisémite pour le "bien de l’humanité", et essaie d’entraîner les peuples d’Europe dans ce combat anticommuniste,

- À l'opposé, un système qui reste fidèle à la liberté, à l'humanisme. Ces valeurs doivent être restaurées dans l'ensemble de l'Europe.La Charte de l'Atlantique réaffirme ces grands principes (droit des peuples à disposer d'eux mêmes, liberté de commerce pour tous les pays, rétablissement de la paix et renoncement à l'emploi de la force). l’URSS défend la guerre antifasciste et la défense de la “grande patrie démocratique”

soit le choc des deux totalitarismes (nazisme et communisme),
:

II. MOBILISATION DE TOUS LES MOYENSPour renforcer cet affrontement idéologique, la propagande (ex), la publicité (ex), le cinéma(ex)sont massivement utilisés par les deux camps. Ces derniers se livrent aussi à une véritable « guerre des ondes ». Cette Seconde Guerre mondiale est enfin marquée par une mobilisation des énergies humaines :
• Mobilisation de la main d'œuvre : dans tous les pays touchés par la guerre, de gré ou deforce, la main d'œuvre est mise au service de l'industrie de guerre.
• Mobilisation des cerveaux : elle permet des progrès techniques considérables et pas seulement dans le domaine de l'armement.
1/ La mobilisation des hommes
Les populations des pays e n guerre sont massivement mobilisées :
- Militairement : Voir Power Point (Affiche 1 : Canada ; 2 : US appelant à se venger de Pearl Harbor ;
-Main-d’œuvre : Dessin 1 : Travail Forcé des Enfants ; Affiche : Manquant de main d'oeuvre, l'Allemagne produit de nombreuses campagnes de publicités pour inciter les ouvriers français à venir travailler sur son territoire, ou les conditions d'accueil et de travail seront loins de celles vantées. (19/04/1942) ;
Japon (voir P-P + Selon une étude conjointe de plusieurs historiens dont Zhifen Ju,Mitsuyoshi Himeta, Toru Kibo and Mark Peattie, plus de dix millions de civils chinois furent mobilisés de 1935 à 1945 par la Kōa-in (Agence de développement de l’Asie orientale) pour le travail forcé au Manchukuo 1.
D'autre part, selon des documents retrouvés à la librairie du Congrès des États-Unis on estime qu’à Java, entre quatre et dix millions de romusha (travailleurs manuels) furent forcés detravailler pour les militaires japonais2. Près de 270 000 de ces travailleurs javanais furent envoyés vers d’autres régions de la Sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. Seuls 52 000 furent finalement rapatriés à Java, ce qui laisse entendre que le taux de mortalité fut de 80 %.
Dans le territoire des actuelles Thaïlande et Birmanie, les Japonais ont aussi utilisé des civils et desprisonniers de guerre, particulièrement des Britanniques, des Australiens et des Indiens, dans des conditions de survie à peine imaginables, pour construire la Voie ferrée de la mort Description Image 2 : Photo d'un kamikaze pilotant un Mitsubishi Zero (au fond à gauche), étant prêt à frapper le cuirassé USS Missouri) . En URSS (P-P + affiches) . Aux USA (P-P)
En Allemagne, on déporte des...
tracking img