Guerre d'algerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3523 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Économie du Brésil
Le Brésil est la huitième économie mondiale avec un PIB de 1 574 milliards de dollars en 2009 (Total GDP 2009, Banque mondiale). L'économie brésilienne est à rapprocher de son histoire : en effet, les premières formes d'industrie (exploitation du bois, canne à sucre) ont marqué durablement le paysage économique du pays.
La politique de rigueur menée par le ministre AntonioPalocci, mais désapprouvée par la base électorale du président et par une partie du patronat, permet à l'économie brésilienne d'afficher une inflation maîtrisée et des excédents commerciaux historiques. Cependant, en août 2005, le prix Nobel de l'économie Joseph Stiglitz, de passage à São Paulo, s'est désolé que le président Lula da Silva n'ait pas opté pour « une politique plus agressive, avec unchangement de la structure économique pour rendre le pays moins dépendant des capitaux extérieurs », car selon lui un pilotage économique, faisant tout pour obtenir une inflation faible et un excédent budgétaire élevé, ne garantit ni la croissance ni la réduction des inégalités sociales. Les taux d'intérêts, bien qu'ayant amorcé une baisse importante ces dernières années restent élevés et sesituent à 9,5 % en mai 2010. Le Brésil est entré dans un cercle économiqe vertueux avec des taux d'inflation et d'interêts bas (en comparaison avec le passé récent), un fort taux de croissance, un chômage en baisse et des revenus réels en hausse.
Histoire de l’économie
Les débuts de la colonisation
La colonisation par les côtes a entraîné la découverte de plusieurs nouvelles essences de bois, dontnotamment le pau brasil (bois de feu), d'où le pays tire son nom. Son exploitation fut le début d'une déforestation qui perdure encore avec des espèces actuellement exploitées encore plus nombreuses.
La plus grande partie des ouvriers des plantations est alors constituée d'esclaves.
-------------------------------------------------
Le XVIIIe siècle-------------------------------------------------
L'économie brésilienne dont une grande part est fondée sur la culture et le commerce de la canne à sucre est à ce moment perturbée par l'introduction en Europe de la betterave sucrière. En parallèle, des gisements d'or et d'argent sont découverts dans l'intérieur du pays. On assiste alors à une ruée vers l'or qui installe des villes nouvelles au cœur de la forêt amazonienne-------------------------------------------------
En même temps, des pierres précieuses commencent à être extraites des mines dans le Minas Gerais, région qui tire son nom de cette industrie.
-------------------------------------------------
Le XIXe et le XXe siècle
-------------------------------------------------
De nouvelles productions agro-industrielles viennent s'ajouter : le café et le caoutchouc. Cedernier connaîtra cependant assez rapidement une reconversion vers la production de latex naturel en raison du développement de la production de caoutchouc à partir du pétrole dans la première moitié du XXe siècle. En 1888, avec l'abolition de l'esclavagisme (grandement dû à des raisons purement économiques : il devenait plus cher d'entretenir des esclaves que de payer des salaires à desouvriers récemment immigrés), l'outil industriel commence à se moderniser lentement.Durant la Première Guerre mondiale et dans les années qui la suivent, l'industrialisation du pays se conforte de manière importante, pour atteindre un niveau de fonctionnement industriel moderne.
-------------------------------------------------
Pendant la Seconde Guerre mondiale, la première unité de productionsidérurgique est construite (1940, État de Rio de Janeiro), jetant les bases d'une économie de production de masse (automobile, pétrochimie, acier, machines-outils, aéronautique…). En parallèle, la mise en place d'infrastructures de transport et de télécommunications permet de soutenir le développement du pays, qui connaît des taux de croissance économique records jusqu'en 1974 (7,4% en moyenne)....
tracking img