Guerre d'algerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Algérie et la France ( 1945-1962)
Pourquoi la question algérienne a-t-elle abouti à une remise en cause des institutions et à la mise en danger de l'Etat Français ?
I. La France veut garder l'Algérie française et ce ,malgré les contestations.

A. L'Algérie est un cas à part où la présence française est très importante

1) C'est une colonie de peuplement

1 millions de pieds noirs yvivent convaincus que " L'Algérie , c'est la France " . Beaucoup de ces européens sont des israélites qui n'ont obtenu la nationalité française qu'en 1931. L'immense majorité des Algériens est privée des droits politiques.

2)La Conférence de Brazzaville, en 1944, présidée par la général De Gaulle, n'a promis que des réformes et les nationalistes algériens ne s'en contentent pas.

3)La 2nd GMn'a pas permis de réformes importantes : Quelques milliers de musulmans ont obtenu le droit de vote.

B)Les courants nationalistes algériens sont divers.

1) le mouvement des jeunes algériens est un mouvement modéré mais de plus en plus minoritaire: fondé par Ferhat Abbas, il réclame des réformes, l'égalité des droits politiques et refuse la violence pour privilégier la négociation.

2) Lemouvement Messali Hadj est plus radical
Proche du parti communiste, Messali Hadj fonde en France l'Etoile Nord africaine en 1924 dissoute en 1929: c'est une organisation de l'émigration algérienne. Puis rentré en Algérie, il fonde le Parti populaire algérien (PPA) en 1936. Le PPA est interdit en 1939.

3)La répression française contre les émeutes de mai 45 à Sétif pousse un groupe de jeunesofficiers à rompre avec l'ordre établi. Ces officiers privilégient désormais la lutte armée.

C) Le contexte de l'après-guerre renforce les revendications des Algériens.

1) L'ONU et les deux Grands encouragent l'émancipation des peuples au nom du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

2) Lorsque la ligue des nations arabes est crée en 1945, la population musulmane pense pouvoir intégrer "L'Algérie libre" fédérée à la nation arabe. De plus Nasser et les organisateurs de Baudoung
(1955) sont favorable au FLN.

II. Dans un premier temps , la France choisit d'ignorer les revendications des Algériens et réagit par la répression.

A) La France commence par réprimer

1) la répression des émeutes du Constantinois ( Sétif mai 1945) est très dure.
Elles ont lieu justement au momentde la capitulation allemande, signe que les algériens attendent des démocraties victorieuses, et en particulier de la France.

2)L'insurrection de novembre 1954 , une série d'attentats signé du FLN déclenche la guerre. Les attentats visent les intérêts Français.

3) C'est le signe qu'une grande partie de l'opinion musulmane est lasse des partis nationalistes traditionnels.

B) La réactiondes autorités française est brutale

François Mitterrand, alors ministre de l'intérieur , refuse d'abandonner l'Algérie et de céder aux rebelle. Pierre Mendès France, alors chef du gouvernement, refuse lui aussi " tout compromis avec la sédition".

C) les méthodes employées par le gouvernement français pour s'opposer a l'indépendance de L'Algérie suscitent une émotion profonde de l'opinion.1) L'envoi du contingent est décidée en 55 : Pour augmenter le nombre de soldats présents en Algérie, Guy Mollet ( SFIO), décide de la prolongation du service militaire (27 mois).

2) D'autre méthodes suscitent l'indignation internationale :
L'interception d'un avion par l'armée française, alors que celui-ci transportait Ben Bella et d'autre dirigeants du FLN vers le Maroc ; le bombardement deSakhret Sidi Youssef en Tunisie = Camps FLN.
L'ONU condamne l'attitude de la France.

III. Le processus qui conduit à partir de 1957 à l'indépendance de L'Algérie est long et douloureux et menace à plusieurs reprises les institutions.

A) Lors de l'investiture de Pierre Pfimlin ( dernier président du conseil avant D-G) , Les partisans de l'Algérie française se révoltent.

1)Ils ont le...
tracking img