Guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2053 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPOSITION : LA PREMIERE GUERRE MONDIALE, UNE FATALITE ?

En étudiant les origines lointaines et proches de la première guerre mondiale, on se posera la question des responsabilités des pays, des hommes et des idéologies dans le déclenchement du conflit

Le 28 juin 1914, l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand va précipiter l'Europe dans la première guerre mondiale. La paix va êtrebroyée en quelques semaine dans un engrenage qui a pu paraître fatal. De nombreux événements, personnages, idéologies, avaient habitué les Européens à l'idée d'une guerre inéluctable. Pourtant, des forces opposées au conflit existaient, des pays n'avaient pas envie de s'engager dans une guerre, des idéologies s'y opposaient
On se demandera donc tout d'abord comment l'opinion s'est préparée à l'idéed'une guerre, et l'on verra que c'est l'idéologie nationaliste qui en est responsable, défendue par certains hommes et certains pays.
Sur ce fond d'idéologie, on verra que l'engrenage a fonctionné parce que des alliances s'étaient mises en place et que certains pays ont eu une part de responsabilité dans son fonctionnement.
On se demandera enfin si des idéologies, des pays, des hommes, auraientpu empêcher la guerre d'éclater.

I La montée du nationalisme a préparé les opinions à l'idée d'une guerre inéluctable
Le 19è siècle voit la montée d’un nationalisme d’exclusion, fondé sur l’idée de la supériorité de sa nation sur les autres, et non plus sur l’amour de la patrie. Ce sentiment touche tous les pays européen et est porté par le développement de la l’éducation primaire (qui posepartout le problème de la langue d’enseignement), de la presse et de la littérature. Pour mieux vendre, on exalte les sentiments xénophobes et on exploite le ressentiment des français après la défaite de 1871 : idée de la « revanche ». Les Anglais se voient comme peuple élu supérieur aux autres, de même les Allemands. L’idée de la guerre pour imposer ses vues ne choque pas : ainsi, le mouvementfuturiste italien la considère-t-il comme « l’hygiène du monde », alors que les instituteurs français éduquent toute une génération dans l’idée que la guerre est inéluctable pour reprendre l’Alsace-Lorraine.Quant aux Allemands, ils considèrent que tous les Allemands doivent former un seul état (pangermanisme), alors que les Russes veulent faire de même avec les Slaves (panslavisme).

II. La miseen place d'alliances a facilité le fonctionnement de l'engrenage de l'été 1914

1. La mise en place d'un système d'alliances rivales
Bismarck avait voulu verrouiller la nouvelle carte de l’Europe en construisant un système d’alliance qui écarte le péril français. Pour cela, il s'était allie avec son ennemi de la veille, l’Autriche, au nom du pangermanisme (Double Alliance en 1879). Il yavait adjoint l’Italie en 1881à la faveur d’une crise franco-italienne pour la possession de la Tunisie. Ainsi fut créée la Triple Alliance.
La souscription des emprunts russes, par les Français va favoriser un rapprochement qui va déboucher entre 1891 et 1893 sur la mise au point de l’alliance franco-russe et l'échec de l'isolement français.
A cette époque, le nouvel empereur Guillaume II arenvoyé Bismarck et veut lancer son pays dans la Weltpolitik, ce qui heurte directement la Grande Bretagne ; Guillaume II se lance alors dans la course aux armements navals et cherche à contrer les Anglais, par exemple en Afrique du Sud lors de la guerre des Boers ou au Maroc. Cela amène les Anglais à se rapprocher des Français, après la dernière forte alerte, la crise de Fachoda en 1898. En 1904 estconclue l’entente cordiale, complétée en 1907 par une entente anglo-russe : la Triple Entente est ainsi formée et les deux alliances rivales de la guerre 1914-18 en place.

2. L'engrenage de l'été 1914

Le 28 juin 1914, l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie, François-Ferdinand, est assassiné à Sarajevo.
François-Joseph voit dans l'attentat une tentative de déstabilisation de l'Empire et...
tracking img