Guerres de religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La religion au XVIéme siècle

I- Introduction :

Au XVIéme siècle les Humanistes étudient plus la Bible qui est la source de la religion et remettent en cause l'autorité du Pape car selon eux on ne peu obéir qu'à Dieu et il n'y a que lui qui peu pardonner. Ils interprètent à leurs façon la Bible, comme Érasme qui traduit le nouveau testament, et n'ont plus besoin des théologiens, ce qui neplaît pas beaucoup à la Sorbonne.

II-l'évangélisme :

L'évangélisme, ou protestantisme évangélique, est aujourd'hui le courant dominant du protestantisme. Il représente son orientation « conservatrice ». Cet ensemble réunit des confessions du christianisme dans diverses Églises protestantes qui ont essentiellement en commun l'importance cruciale qu'elles accordent primo à la conversionpersonnelle, relevant d'un choix personnel, suite à l'expérience religieuse (la rencontre avec le Christ) et impliquant un changement radical de vie (« s'engager pour Jésus »), et secundo à une relation individuelle avec Dieu s'articulant très fortement autour de la lecture de le Bible.

III-Le protestantisme :

Le protestantisme regroupe l'ensemble des courants religieux chrétiens issus ducatholicisme qui prennent naissance en Europe grâce à des théologiens tels que Martin Luther ou Jean Calvin.
Le terme de protestantisme est utilisé pour la première fois en 1529, quand les seigneurs et les villes qui suivaient la doctrine de Luther protestent contre les décision prises par une assemblée allemande à majorité catholique.

IV-1517, les thèses de Luther :

Martin Luther (1483-1546)moine, théologien et fondateur du protestantisme, placarde le 31 octobre 1517 sur les portes de la chapelle du château de Wittenberg ses «95 thèses » qui dénoncent la pratique de l'indulgence (suppression de peine accordée par l'Église en échange d'un acte de piété) par l'Église catholique, le Haut clergé
(évêques, cardinaux...) et surtout le Pape.
Luther est dénoncé à Rome parl'archevêque Albrecht le pape lui demande alors de se rétracter mais Luther refuse et rompt avec Rome.
Un peu plus tard, s'ouvre un procès où il sera excommunié.
En France , Jean Calvin crée le calvinisme qui est une doctrine théologique protestante.V-1534, l'affaire des placards :

Dans la nuit du 17 au 18 octobre 1534 dans les rues de Paris et d'autres villes des placards, écrits injurieux, sont affichés dans les rues par des protestants français et jusque sur la porte de la chambre du roi, François Ier, au château d'Ambroise. Ces écrits furent pris en compte comme un affront au roi et à safoi.
Le titre de ces placards était «Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la messe papiste, inventée directement contre la sainte cène de notre seigneur, seul médiateur et seul sauveur jésus-Christ ».ces écrits sont une contestation envers l'eucharistie et l'auteur de ces placards était un pasteur nommé Antoine Marcourt, un calviniste.
En réponse à cet affrontFrançois Ier décide de parler de la conviction de sa foi catholique. Le 13 novembre suivant, un premier protestants est brûlé et le 21 janvier 1535, six nouveau protestants meurent sur le bûcher.
Jean Calvin choisit alors l'exil comme d'autres protestants.

VI-1555, la paix D'Augsbourg :

Le 29 septembre 1555, la paix d'Augsbourg suspend les hostilités entre lesluthériens et les catholiques en Allemagne. Elle repose sur le principe de « tel prince, telle religion ». Cette paix permet aux princes protestants de conserver les biens de l'Église. Le luthéranisme en tire beaucoup d'avantages et se retrouve à égalité avec les catholiques.
Cette paix fragile prendra fin en 1618 avec les défenestrations à Prague qui est à l'origine de la guerre de trente ans....
tracking img