Guide eviews

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5661 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La technique de dichotomisation et le modèle MCO :
Exemple :
* Soit une étude sur les pratiques culturelles.
* La variable à étudier c’est la lecture.
* La question lors de l’enquête c’est Diriez-vous que vous êtes plutôt quelqu’un qui lit.
1- Beaucoup de livres.
2- Moyennement.
3- Peu
4- Pas
* On cherchera à rendre compte de cette auto-estimation par le sexeet le diplôme.
* Pour simplifier on dichotomise chaque variable.
* « beaucoup » + « moyen » FORT
* « peu » + « pas » FAIBLE
* Diplômes inférieurs au BAC NDIP
* BAC et en cours BACS
* Soit la distribution de chaque question.
Question SEXE | Question DIPLOME |
Total | MASC | FEMI | Total | NDIP | BACS |
4997 | 2404 | 2593 | 4997 | 3402 | 1595 |
100% | 48,1 |51,9 | 100% | 68,1 | 31,9 |

Variable à expliquer
Question LECTURE |
Total | MASC | FEMI |
4997 | 2512 | 2485 |
100% | 50,3 | 49,7 |
* On regroupe les variables explicatives « MASC-NDIP » ; « MASC-BACS » ; « FEMI-NDIP » ; « FEMI-BACS ».
* Ce sont tous ces cas que l’on croise avec la variable à expliquer (lecture).
* On obtient :
| FORT | FAIBLE | TOT | FORT |FAIBLE | TOT |
MASC-NDIP | 619 | 1009 | 1628 | 38.00 | 62.00 | 100 |
MASC-BACS | 478 | 298 | 776 | 61.6 | 38.4 | 100 |
FEMI-NDIP | 794 | 980 | 1774 | 44.8 | 55.2 | 100 |
FEMI-BACS | 621 | 198 | 819 | 75.8 | 24.2 | 100 |
TOTAL | 4997 |
* Comment peut-on savoir par exemple l’effet de mon diplôme sur la lecture ?
* Il faut neutraliser l’effet SEXE.
* Ce qui donne :

| FORT |FAIBLE | TOT | FORT | FAIBLE | TOT |
MASC-NDIP | 619 | 1009 | 1628 | 38 | 62 | 100 |
MASC-BACS | 478 | 298 | 776 | 61.6 | 38.4 | 100 |
* Si on prend comme référence : le fait d’être de sexe MASC et d’avoir un diplôme égal ou supérieur au bac dans ce cas le taux de FORT est de 61,6%.
* La différence de pourcentage de FORT lecteur est de 38,00-61,6=-23,6.
C’est l’effet marginal du nondiplôme dans la population masculine.
* Pour la population de sexe féminin le même effet de non-diplôme est de :
| FORT | FAIBLE | TOT | FORT | FAIBLE | TOT |
FEMI-NDIP | 794 | 980 | 1774 | 44.8 | 55.2 | 100 |
FEMI-BACS | 621 | 198 | 819 | 75.8 | 24.2 | 100 |
L’effet marginal est de 44,8-75,8=-31,1.
Commentaire :
Les deux effets sont négatifs est importants c-à-d : l’absence dediplôme ou un faible diplôme n’encourage pas la lecture, quelque soit le sexe.
* L’effet moyen :
1- On calcule la moyenne simple :

2- On calcule la moyenne pondérée :
Soit la population masculine =
1628 + 776 = 2404 hommes.
Donc on aura :
Pour les femmes on a :
1774 + 819 = 2593
Ce qui donne :

L’effet moyen :
(-23,6 X 0,481) + (-31,1 X 0,519) = -27,5
- Examinonsl’effet du sexe féminin c’est neutraliser l’effet de diplôme.
| FORT | FAIBLE | TOT | FORT | FAIBLE | TOT |
MASC-NDIP | 619 | 1009 | 1628 | 38.00 | 62.00 | 100 |
FEMI-NDIP | 794 | 980 | 1774 | 44.8 | 55.2 | 100 |
* Si on prend le sexe masculin comme référence l’effet marginal est :
44,8 – 38 = 6,7
- Dans la population diplômée on aura :
| FORT | FAIBLE | TOT | FORT | FAIBLE | TOT |MASC-BACS | 478 | 298 | 776 | 61.6 | 38.4 | 100 |
FEMI-BACS | 621 | 198 | 819 | 75.8 | 24.2 | 100 |
L’effet marginal : 75,8 – 61,6 = 14,2
* La moyenne pondérée des effets est de 9,1.
Commentaire :
On voit que l’effet du sexe féminin est dans les deux cas positif c-à-d dans la population diplômée les femmes lisent plus que les hommes alors que l’effet est faible dans les cas des nondiplômés.
* Comparaison des situations observées avec les situations estimées de pourcentage de forts lecteurs :
Situation | Effets | Observations | (ref+effet) | Erreur |
MASC-BACS | Réf | 61,6 | 61,6 | 0 |
FEMI-BACS | Effet FEMI | 75,8 | 61,6+9,1=70,7 | 5,1 |
MASC NDIP | Effet NDIP | 38,00 | 61,6-27,5=34,1 | 3,9 |
FEMI-NDIP | FEMI et NDIP | 44,8 | 61,6+9,1-27,5=43,3 | 1,5 |...
tracking img