Guido molinari

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Hélène-Marie Adams J.
29 avril 2010
Guido Molinari

Guido Molinari est un des peintres Québécois les plus connu. Après avoir étudié à l’École des Beaux-arts de Montréal, puis à l’École d’art et de design du Musée des Beaux-arts de Montréal, celui que l’on appelle « l’enfant terrible de la peinture » commença à exposer son travail au début des années 1950. Molinari est connuen tant que peintre mais il était aussi sculpteur et poète.

Il n’est pas facile de présenter sa démarche artistique en s’appuyant sur une seule de ses toiles. Si nous portons un regard sur l’ensemble de son œuvre, tout semble s’agencer naturellement et former un tout logique. Il est autant plus difficile d’associer Molinari à un mouvement artistique particulier car il eut de nombreusesinfluences mais n’a jamais adhéré totalement aux idées d’un groupe précis. Dans ce texte, nous nous concentrerons principalement sur les créations de Molinari des années 1963 à 1969. Les productions de cette période sont des peintures sérielles « hard-edge » construites de bandes de couleurs. La toile Mutation sérielle avec bande noire de 1966 sera analysée en profondeur afin de bien illustrer ladémarche artistique et la pensée de Molinari.

Pour bien comprendre les peintures de bandes sérielles de Molinari, il est utile d’examiner le cheminement du peintre. Avant d’en arriver à cette étape, Molinari fit de nombreuses expérimentations. Il commença alors à peindre au début des années 50. La démarche artistique de Molinari fut originale dès ses débuts. Ses premiers essais furent des peinturestachistes crées dans l’obscurité. Il avait dit au sujet de ces peintures : 
« Au tout début des années 50, la révélation des « drippings » de Pollock dans le fameux article de Life Magazine qui m’avaient paru comme quelque chose d’extrêmement radical et passionnant et, après ça, évidemment, la découverte de la célèbre lettre de Mondrian ont été deux facteurs déterminants qui m’ont amené à poserle geste radical de peindre dans l’obscurité, qui était une façon de refaire la table rase dadaïste, de reprendre en fait les fondements mêmes de la peinture »1.

Molinari s’inspira alors premièrement de Pollock, qui remettait en question la peinture de chevalet et deuxièmement de Mondrian, qui affirmait dans sa lettre que l’on n’avait pas suffisamment retenu le principe de destruction en art.Ce principe justifiait pour Mondrian la remise en question constante de son écriture et de ses préoccupations.

L’origine de cette peinture dans l’obscurité vient aussi d’un texte que Molinari avait écrit en pleine noirceur. Lorsqu’il tenta de se relire le lendemain, il se rendit compte que son texte était illisible. Le sens littéraire était complètement disparu mais la qualité graphique dutexte était restée. Molinari débuta alors à créer des peintures dans l’obscurité. Après en avoir réalisé une série, il commença à porter un regard critique sur celles-ci. Il leur découvrit non seulement une structure individuelle mais aussi une constance dans la structure picturale c'est-à-dire, comme il avait écrit à Welsh : « Un coté gauche plus statique, un mouvement assé verticale vers le coinsupérieur droit, avec une masse en contre poids vers le bas à droite »2. Il découvrit de cette façon que le corps possède des manières, une mémoire et des habitudes qui ne révèlent pas nécessairement la personnalité du créateur, mais qui auraient plutôt comme source la nature même de l’homme. C’est à partir de ces premières expériences que Molinari développa sa vision artistique. Ces peinturescréées dans l’obscurité donneront le ton au reste de l’œuvre de l’artiste.

Ces tableaux ne définissaient pas seulement plusieurs principes formels et expressifs qui allaient devenir des constantes chez Molinari mais représentaient aussi une intervention radicale dans la culture picturale du milieu des automatistes. Nous ne pouvons nier l’influence qu’eu le mouvement automatisme durant les...
tracking img