Guillaume appolinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Guillaume Apollinaire

Guillaume Appolinaire est un des principaux poètes français du début du XXe siècle. Il naquit en 1880 à Rome & mourut à Paris en 1918, pendant la première guerre mondiale.Il écrivit beaucoup de poèmes, tel que le célèbre Pont Mirabeau. Il s'est aussi essayé dans l'écriture de nouvelles & de romans érotiques. Il pratique aussi le calligramme, qu'il a inventé, quiconsiste à écrire un poème en forme de dessins et non de forme classiques en vers & strophes.
Guillaume Apollinaire est en fait un pseudonyme, car son nom d'origine était trop long : il est issu de famillepolonaise noble. Très tôt, il partira avec sa mère et son demi-frère à Monaco, où il sera inscrit dans un lycée. Après son échec au bac, il commence à composer des poèmes et des contes. Il lesproposera à des revues mais ces dernières les refuseront.
En 1901, il part en Allemagne comme précepteur de français auprès de la fille de la vicomtesse de Milhau. Il tombe amoureux d'Annie Playden, lajeune gouvernante anglaise, qui l'inspirera pour écrire La Loreley.
Entre 1902 et 1907, il travaille pour divers organismes boursiers et commence à publier contes et poèmes dans des revues. Il se lied'amitié avec plusieurs artistes de l'époque comme Picasso. Il se fait un nom de poète. En septembre 1911, accusé de complicité de vol parce qu'une de ses relations a dérobé des statuettes au Louvre,il est emprisonné durant une semaine à la prison de la Santé ; cette expérience le marquera. En 1913, il publie Alcools, somme de son travail poétique depuis 1898.
Son désir de s'engager dansl'armée française durant le 1ère guerre mondiale lui valut d'être naturalisé français. Dans les conditions extrêmes de la guerre, il continue d'écrire ses poèmes, surtout destinés à des femmes. Mais en 1917,il est blessé à la tête. Il retourne donc à Paris, et se remet au travail : il fait jouer une pièce de théâtre & publie Calligrammes en 1918. Mais, très affaibli par sa blessure, il meurt en 1918...
tracking img