Gustave

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gustave courbet,
L'atelier du peintre,
1855, Huile sur toile, 361 par 598 cm, Paris, Musée d'Orsay

…Être non seulement un peintre, mais encore un homme, en un mot faire de l’art vivant, tel est mon but ». Gustave Courbet.
Gustave Courbet est né le 10 juin 1819 à Ornans, près de Besançon . Il fut un peintre français du XIXe siècle, chef de file du courant réaliste. Son réalisme fit scandale.Engagé dans les mouvements politiques de son temps, il a été l'un des élus de la Commune de 1871 accusé d'avoir fait renverser la colonne Vendôme, il la fit relever à ses frais ; libéré de prison, il se réfugia en Suisse ou il y décédera le 31 décembre 1877 en Suisse.
Cette toile a été commencé en 1854 et achevé d'être peinte en 1855. Courbet était alors un peintre réaliste. Gustave Courbet ditqu'il est le seul juge de sa peinture.
Courbet est un œil, il a un sens unique de l'alchimie visuelle.
Courbet est au cœur de l’effervescence artistique et politique. Il se lie avec des artistes qui veulent proposer une alternative à l’antagonisme romantisme-académique (tels que Charles Baudelaire, Hector Berlioz ). En août 1849 il fait un voyage en Hollande où il découvre les peintures de FransHals et Rembrandt. En 1849 Courbet revient à Ornans, ce retour aux sources va changer sa manière de peindre le faisant abandonner le style romantique de ses premiers autoportraits et de sa Nuit de Walpurgis. Inspiré par son terroir il crée un style qu’il qualifie lui-même de réalisme. Courbet reste maître et inventeur de ses peintures.
Ici par ses voyages, il nous montre qu’il a voulu connaîtreles lointains. Il a cherché d’autres sources. Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas tout maîtriser et donc et revenu chez lui pou peindre. Il a eu un repli sur lui-même. Par le moyen de sa vue, il a étudier le réel pour en relever une posture de l’homme du monde.
Le tableau se présente donc comme un jugement dernier. Courbet en dit ceci dans une lettre qu'il adresse à son ami Champfleury enjanvier 1855 : « c'est l'histoire morale et physique de mon atelier, première partie. Ce sont les gens qui me servent, me soutiennent dans mon idée qui participent à mon action. Ce sont les gens qui vivent de la vie, qui vivent de la mort. C'est la société dans son haut, dans son bas, dans son milieu. En un mot, c'est ma manière de voir la société dans ses intérêts et ses passions. Il dira même«C'est le monde qui vient se faire peindre chez moi».

Le tableau représente une scène de foule. Au milieu de l'espace il y a une femme nue à côté d'un peintre qui donne un coup de pinceau sur une toile et un petit garçon qui le regarde. Entre eux un chat qui tente d'attraper quelque chose et il y a aussi un chien. Ils sont entourés d'une vingtaine de personnages occupés à plusieurs activitésdiverses comme par exemple la lecture. Il y a au fond à droite un couple qui s'embrasse. Les personnages du côté droit de la toile sont bien habillés. Ceux de gauche portent des vêtements du peuples, moins chics, pour la plupart. Autres différences entre les deux groupes, celui de droite est en général, tourné vers la peinture et semble y apporter une certaine attention, alors que le groupe de gauche,derrière la toile est plutôt retourné sur lui-même. De façon générale, la toile est plutôt sombre, à l'exception du ciel du tableau, sur lequel le peintre travail, de la femme nue qui est particulièrement éclairer et semble capter toute la lumière. Le mur de fond, en arrière-plan est bariolé par un paysage effacé et on voit dans le mur de droite une large ouverture par où ente la lumière de lapièce. En terminant, la toile est traité avec des teintes de bruns et d'ocre, ainsi que beaucoup de noir.

Parmi ces personnages connus sur sa peinture, on peut reconnaître :
Champfleury, critique et écrivain, qui est assis sur un tabouret, Proudhon, un philosophe social, qui est au fond, Promayet, un musicien, quelques part, Max Bouchon, un poète réaliste, probablement pas très loin du...
tracking img