Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1221 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Maupassant

(1850 - 1893)

« Je suis entré dans la littérature comme un météore, j'en sortirai comme un coup de foudre », Guy de Maupassant.

Guy de Maupassant

Guy de Maupassant est né le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville sur Arque. Il meurt le 6 juillet 1893 à Paris.
Les Maupassant étaient une vieille famille aristocrate venue de Lorraine qui s’étaitinstallée en Seine-Maritime (Normandie) au milieu du XIXe siècle. Son père, Gustave de Maupassant, avait épousé en 1846 Laure le Poittevin, une demoiselle de la bonne bourgeoisie. En 1856, elle donne naissance à Hervé, le frère cadet de Guy. Séparée de son mari volage en 1860, elle s'installe avec ses deux fils à Étretat. Maupassant passe son enfance dans la maison « Les Verguies » à Étretat, où, entremer et campagne, il grandit dans l’amour de la nature et des sports en plein air. Il est profondément attaché à sa mère.
Durant sa vie, il écrit 6 romans, dont Une Vie en 1883, Bel-Ami en 1885, Pierre et Jean en 1887-1888. De plus, il rédige plus de 300 nouvelles comme Boule de Suif en 1880, Les Contes de la bécasse en 1883 ou le Horla en 1887.
En 1977, Maupassantdécouvre qu’il est atteint de syphilis.
Durant ses dernières années, il développe une crainte de la mort et une certaine paranoïa, dus à une probable prédisposition familiale, sa mère étant dépressive et son frère mort fou, mais surtout à la syphilis. Ses nombreuses consultations et cures à Plombières-les-Bains, Aix-les-Bains ou Gérardmer ne permettront pas à son rétablissement. Aucontraire, Maupassant se porte de plus en plus mal. Son état physique et mental se dégrade. En août 1890, il commence L'Âme étrangère, qu'il ne finira jamais. En 1891, il commence un roman, L'Angélus, qu'il n'achève pas non plus.
Dans la nuit du 1er au 2 janvier 1892, il fait une tentative de suicide au pistolet (son domestique, François Tassart, avait enlevé les vraies balles).Il casse alors une vitre et tente de s’ouvrir la gorge. On l'interne à Paris le 6 janvier dans la clinique du docteur Émile Blanche, où il meurt de paralysie générale, un mois avant son quarante-troisième anniversaire, le 6 juillet 1893, après dix-huit mois d’inconscience presque totale.

Dans ses œuvres, ils utilisent plusieurs thèmes, qui sont omniprésent, tel que la Normandiequi représente ses racines natales. Il utilise ses paysages et ses habitants. Par exemple dans Pierre et Jean, où il est question du Havre, la Normandie occupe toute la scène, sert de décor et pose les limites géographiques que les personnages ne dépasseront pas. Dans Une vie, il est question de Rouen.
La guerre de 1870 et l’occupation allemande constituent un autre thème important, Maupassant sesouvenant des événements vécus dix ou quinze ans plus tôt (Boule de suif, Mademoiselle Fifi, Deux amis, Le père Milon).

Le registre réaliste est constant avec le choix des détails de la vie quotidienne, le comportement des personnages et les effets de langue pittoresque. Maupassant veut peindre la réalité de son temps et explorer la vie quotidienne sous toutes ses formes. Ilpeint d’une manière objective tous les aspects de la société contemporaine. Il multiplie les descriptions et les petits détails vrais.
Le courant littéraire

- Le réalisme
Une oeuvre réaliste s'applique à représenter les hommes et le monde tels qu'ils sont et non à travers le filtre de l'intelligence ou de l'imaginaire de son auteur. Historiquement, le réalisme est un mouvement artistique, quise manifeste tout d’abord en peinture dans les années 1840-1845, avec le peintre Courbet qui présente des tableaux qui sont très près de la réalité. C’est un mouvement essentiellement littéraire et pictural, qui naît en 1850 et s'étend sur la seconde moitié du 19ème siècle. En réaction contre le romantisme sentimental, le réalisme s'inspire des méthodes scientifiques pour se concentrer sur...
tracking img