Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Guy de Maupassant

Fils spirituel se Flaubert et maître du réalisme, Guy de Maupassant est un des plus grands écrivains de son temps, dont il dénonce l’hypocrisie dans son Œuvre. Si sa carrière se limite à une décennie, elle fut très prolifique, car il publia six romans et plus de trois cents nouvelles, qui se placent parmi les plus grands chefs d’œuvre de la littérature française. Toutefoisce fut également un homme solitaire, hanté par l’angoisse de la mort et qui décédera dans un hôpital psychiatrique.


I) BIOGRAPHIE
Guy de Maupassant, nait en 1850, vient d’une vielle famille ; Son père, Gustave de Maupassant, épouse en 1846 Laure le Poittevin. Avec son frère Alfred, elle est l’amie de Gustave Flaubert. En 1856, naît Hervé, le frère cadet de Guy. Séparée de son mari en1860, elle et ses deux fils s’installent à Étretat. A treize ans, il entre au pensionnat de l'Institution ecclésiastique d'Yvetot. De son éducation catholique, il conserve une hostilité marquée envers la religion ; il se fait finalement renvoyer. Il rentre alors au lycée de Rouen, ou il est bon élève. Il fréquente beaucoup Gustave Flaubert, dont il devient le disciple. Sur son conseil et celui desa mère, il part à paris pour entreprendre des études de droits en 1869 après avoir obtenu un bac de lettre. Cependant, la guerre prochaine contrarie ces plans.
En 1870, il s’enrôle volontairement pour la Guerre franco-prussienne. Affecté d’abord dans l’artillerie, il participe à la retraite des armées normandes devant l’avancée allemande. Après la guerre, il paie un remplaçant pour terminer à saplace son service militaire, et s’installe à Paris. Il passe dix ans comme commis d’abord au Ministère. Le soir, il travaille avec assiduité à ses travaux littéraires. Fin janvier 1877, il apprend qu’il est touché par la syphilis. Cette maladie, qui finira par le tué, ne cesse d’empoisonner la vie du jeune homme.
Gustave Flaubert le prend sous sa protection et devient son mentor littéraire, leguidant dans ses débuts dans le journalisme et la littérature. Chaque dimanche, Maupassant lui déposer ses écrit, et le dimanche d’après, Flaubert les critiquait, sévère mais juste. Il disait que quelque soit la chose que l’on veut dire, il n’y a qu’un mot pour l’exprimer, et qu’on devait chercher ce mot continuellement, sans se contenter des à peut près. Grace à lui, il rencontre, Émile Zola, ainsique de nombreux écrivains naturalistes et réalistes. Il commence à travailler pour plusieurs journaux importants comme Le Figaro, Gil Blas, Le Gaulois et L’Écho de Paris, et se consacre à l’écriture de romans et de nouvelles. Toujours encouragé par Flaubert, il publie en 1879 son premier livre « Histoire du vieux temps ». De part son amitié avec Zola, il participe en 1880 au recueil desécrivains naturalistes « Les Soirées de Médan » dans lequel parait sa première nouvelle, « Boule de Suif », qui remporte un grand succès et que Flaubert qualifie même de « chef-d’œuvre qui restera ».
La disparition subite de Flaubert en 1880, le laisse seul.
La décennie de 1880 à 1890 est la période prolifique de la vie de Maupassant : il publie six romans, plus de trois cents nouvelles et quelquesrécits de voyage. Rendu célèbre par sa première nouvelle, il travaille régulièrement, et publie deux et parfois quatre volumes chaque année. Son sens des affaires et son talent le rende riche. En 1883, il termine son premier roman, qu’il aura mit six ans à écrire : « Une vie », vendu à vingt-cinq mille exemplaires en moins d’un an. Léon Tolstoi dit sur ce roman: « C'est le plus grand chef d'œuvre dela littérature française, après « Les Misérables » ». C’est aussi en 1883 que naît son premier enfant, un garçon qu'il ne reconnaît pas, fils de Joséphine Litzelmann. Sa fille naît l'année suivante, puis un troisième en 1887, qu’il ne reconnait pas non plus. En 1884, il a une liaison avec la comtesse Emmanuela Potocka, et la même année, il achève l'écriture de « Bel-Ami ». Trois ans plus tard...
tracking img