Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Guy de Maupassant
Guy de Maupassant, né Henry-René-Albert-Guy de Maupassant le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques et mort le 6 juillet 1893 à Paris, est un écrivainfrançais.
1863 : Il est pensionnaire de l'Institution ecclésiastique d’ Yvetot, puis il finira par se faire renvoyer. Il est alors inscrit au lycée de Rouen, où il se montre bon élève, et il devient ledisciple de Gustave Flaubert.
1868 : En vacances à Etretat, il sauve de la noyade le poète anglais décadent Charles Algernon Swinburne.
1869 : Il est Bachelier en lettres, puis il part étudier le droit àParis.
En 1870, il s’enrôle comme volontaire lors de la Guerre franco-prussienne.
A la fin de la guerre il passe dix années comme commis d’abord au Ministère de la Marine puis au Ministère del’Instruction Publique où il est transféré en 1878.
Plus tard Gustave Flaubert le prend sous sa protection et devient pour lui une sorte de mentor littéraire, guidant ses débuts dans le journalisme et lalittérature. Chez Flaubert, il rencontre le romancier russe Ivan Tourgueniev et Émile Zola, ainsi que de nombreux écrivains appartenant aux écoles naturalistes et réalistes. Il écrit beaucoup de vers etde courtes pièces.
La décennie de 1880 à 1890 est la période la plus féconde de la vie de Maupassant.
Il voyage longuement en Algérie, en Italie, en Angleterre, en Bretagne, en Sicile, en Auvergne,et chaque voyage est pour lui synonyme de volumes nouveaux et de reportages pour la presse. Il fait une croisière sur son yacht privé, nommé « Bel-Ami », d’après son roman de 1885. Cette croisière,où il passe par Cannes, Agay et Saint-Tropez lui inspire Sur l’eau. Il y aura un « Bel-Ami II ». De ses voyages, il garde une préférence pour la Corse ; il place même le paysan corse au-dessus du paysannormand, car hospitalier...
En 1887, son frère Hervé est interné une première fois, et retombe malade en fin d'année. En août 1889, il est de nouveau interné à l'asile de Lyon-Bron. Il y meurt...
tracking img