Ha hah ah aha h aha ha ha h

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2123 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TRAVAIL
I ) LE TRAVAIL : UN RAPPORT ENTRE L'HOMME ET LA NATURE A ) Nous travaillons pour produire des valeurs d'usages 1) Travailler c'est produire des valeurs d'usage. L'homme n'est pas chez lui dans la nature : il a des besoins auxquels il ne peut pas subvenir avec les moyens naturels dont il dispose contrairement à l’animal qui dispose des moyens physiques et instinctuels nécessaires à sasurvie et le milieu lui offre ce dont il a besoin. Le travail existe parce qu'il nous faut transformer la nature pour l'adapter à nos besoins et ainsi assurer notre survie. Ce qui nous donne une première définition du travail : il y a travail partout où rencontre une activité de transformation de ce qui est donné, et ce en vue de la satisfaction d'un besoin ou d'une exigence. Toute activitétransformatrice qui n'a pas pour but de satisfaire un besoin ou de répondre à une exigence n'est pas un travail. Le travail scolaire par exemple est bien un travail puisqu'on élabore quelque chose qui n'est pas donné à partir d'éléments qui eux sont donnés, par acquisition de techniques ou par acquisition de nouvelles connaissances. Le travail est l'activité par laquelle l'homme produit des valeursd'usage. Une valeur d'usage est un bien ou un service, produit par un travail humain, qui nous est utile, qui permet de satisfaire un besoin qu'il s'agisse d'un besoin qu'on dit naturel. L’importance du besoin naturel ou social : c'est lui qui exige la réalisation d'un travail et c'est encore lui qui fixe la valeur du bien ou du service produit par ce travail. 2) Le travail comme fait technique.Procédé déterminé et transmissible destiné à produire certains résultats. Elles se présentent sous 2 formes, les objets techniques que sont les outils, les machines, les instruments et les savoir-faire qui sont l'ensemble des techniques acquise par apprentissage. Elles n'ont aucun rapport avec le travail comme activité de transformation de la nature destinée à l'adapter à nos besoins, mais destechniques comme la gestion du personnel sont liés au travail en ce qu'elles ont le travail pour objet. B ) La raison d'être du travail n'en fait-elle pas une activité dégradante? En tant qu'il est nécessaire, il est pour nous une contrainte. Si on cherche à s'y soustraire, ce n'est pas seulement parce qu'il est contraint, c'est aussi parce qu'on peut le trouver dégradant, indigne de soi. Si les Grecs netravaillaient pas, c'était parce que le travail était tenu pour une activité sans noblesse, sans intérêt, seulement tournée vers la subsistance physique ou vers le gain financier qu'il était réservé aux esclaves. 1 ) Poiésis et praxis. La praxis correspond aux actes politiques et moraux, tous les actes qui ont pour fin l'accomplissement d'un bien quelconque, la poésis correspond aux activitésproductives, au travail compris comme production de valeur d'usage, de biens et de services utiles à la vie. La finalité de la production est un bien ou un service, c'est-à-dire quelque chose d'extérieur à celui qui le fabrique.

Paradoxalement dans le cas du travail sur soi, la fin de l'action se trouve en nous et non hors de nous. La production est une pure dépense d'énergie, et de surcroît, unedépense qui doit sans cesse être répétée puisque les mêmes besoins ne cessent pas de se faire sentir et d'exiger d'être satisfaits. Elle n'apporte rien humainement à celui qui travaille et elle lui fait perdre sa vie à l'entretenir. 2 ) Le travail : une servitude pénible et mutilante? Il est aussi pénible et ne nous rend pas plus humains ou plus digne ou plus excellent ou plus heureux. C ) Le travail: un moyen d'accomplissement et d'humanisation ? Le travail est l'activité par laquelle l'homme se manifeste comme homme. Si l'homme est le seul être qui travaille, c'est parce qu'il est l'être qui le seul avait par nature la possibilité de le faire, les aptitudes qui ont rendu le travail possible. L'homme exprime ce qu'il est par le travail. II ) LE TRAVAIL : UN RAPPORT ENTRE LES HOMMES A)...
tracking img