Haarp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 162 (40462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES RAPPORTS DU GRIP

LE PROGRAMME

HAARP
________________________________________

SCIENCE OU DÉSASTRE ?
Luc Mampaey

GROUPE DE RECHERCHE ET D’INFORMATION SUR LA PAIX ET LA SECURITE

98/5

2

RAPPORT DU GRIP 2000/1

© Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP) rue Van Hoorde, 33 B-1030 Bruxelles
Tél.: (32.2) 241.84.20 Fax: (32.2) 245.19.33 E-mail:admi@grip.org Website: www.grip.org

RAPPORT DU GRIP 98/5

1

Avant-Propos
Ce rapport a initialement été présenté comme mémoire en vue de l'obtention du grade académique de Diplômé d'Etudes Spécialisées en Gestion de l'Environnement à l'Université Libre de Bruxelles, Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire (ULB-IGEAT) au cours de l'année académique 1997-1998.Je tiens à remercier tout particulièrement Paul SIMON, professeur à l'IGEAT et directeur de l'Institut d'Aéronomie Spatiale de Belgique, qui accepta de diriger ce travail de fin d'études, et permit sa réalisation dans d'excellentes conditions, grâce à sa disponibilité et ses judicieux conseils. Bien d'autres conseils et encouragements ont encore contribué à la réalisation et l'enrichissement de cetravail. Mes remerciements vont tout naturellement à Rosalie BERTELL, Présidente du International Institute of Concern for Public Health (Toronto, Canada), ainsi qu'à Nick BEGICH, habitant en Alaska et leader de l'opposition au programme HAARP. Rencontrés à Bruxelles, à l'occasion d'une audition publique au Parlement européen le 5 février 1998, ils sont sans aucun doute à l'origine de ma décisionde rédiger ce travail. Malgré la distance, Nick BEGICH m'a transmis de nombreux documents d'une importance capitale.

Je tiens à remercier également, dans le désordre, tous ceux qui m'ont aidé, l'un à éclaircir un concept ou interpréter une donnée, l'autre à rechercher un document ou fouiller des archives. Je pense particulièrement à MM. J. LEMAIRE, Stéphanie FRETTA (Institut d'AéronomieSpatiale de Belgique), Michel WAUTELET (Centre de Didactique des Sciences, Université de Mons-Hainaut), Jean-Pascal van YPERSELE de STRIHOU (Institut d'Astronomie et de Géophysique de l'UCL), André DUMOULIN (chercheur au GRIP), Alain REISENFELD (bibliothécaire au GRIP), ainsi qu'à tous les professeurs, assistants et collaborateurs de l'IGEAT pour leur présence et conseils. J'adresse également cesremerciements à Magda AELVOET (Présidente du groupe des "Verts" au Parlement européen), et Alain GOSSENS (journaliste à Télémoustique), les premiers à avoir révélé l'existence de ce programme au public belge, le 5 novembre 1997. Enfin, il est utile d'informer le lecteur que la première partie est uniquement consacrée à des rappels fondamentaux de chimie et de physique de l'atmosphère. Ils sontindispensables pour aborder et comprendre la suite de l'exposé relatif au programme HAARP. Chaque lecteur jugera par lui-même, en fonction de ses propres connaissances, de la nécessité de les lire.

Luc Mampaey ingénieur commercial attaché de recherche au GRIP le 15 octobre 1998

Ce document a obtenu le

Prix Philippe Bourdeau
décerné par l'Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement duTerritoire (IGEAT) de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) pour récompenser un travail de fin d'études présenté en vue de l'obtention du DES en Gestion de l'Environnement (année académique 1997-98).

RAPPORT DU GRIP 98/5

2

Résumé

Le Programme HAARP
Science ou désastre ? Sur un site du département américain de la défense (DoD) à Gakona, en Alaska, l'U.S. Air Force et U.S. Navy ontentrepris, en 1993, de faire construire une station de recherche sur les propriétés de l'ionosphère d'une puissance jusqu'ici inégalée: c'est le programme HAARP, High Frequency Active Auroral Research Program. Pure recherche scientifique affirment les militaires; étape supplémentaire et risquée dans les tentatives militaires de manipuler l'environnement à des fins hostiles, rétorquent quelques...
tracking img