Habitude de vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Michel Audet
Groupe 0004

Travail sur une habitude de vie

Travail présenté à monsieur Michel LEBLANC

Entraînement en salle
109-231-E1

Département de l’éducation physique
ProgrammeSciences humaine
Cégep de Sainte-Foy

4 avril 2011

L’habitude de vie qui a des répercussions négatives sur ma santé est le surentraînement. En effet, en voulant trop performé, et être enforme, je m’entraîne à un point tel que je dépasse mes limites physiologiques, ce qui est tributaire de blessures. Je veux corriger cette mauvaise habitude car elle m’amène de nombreux aspects péjoratifs.Ainsi, j’ai souvent des périostites, des claquages, des douleurs musculaires, etc. Lorsque je suis victime d’un de ces maux, je dois arrêter de faire du sport, ce qui est extrêmement difficile pourmoi, car le sport est ma vie. De plus, le surentraînement est aussi tributaire de fatigue, ce qui fait que je suis souvent fatigué en classe, donc j’ai une moins bonne capacité d’écouter le professeur,ce qui fait que je dois étudier davantage, ce qui fait que je suis encore plus fatigué. Également, en arrêt de sport, je trouve le temps long et je suis souvent de mauvaise humeur. Bref, je veuxcorriger la situation, ne plus plonger dans un excès d’entraînement pour ne pas en retirer tous les désavantages, mais bien garder un juste équilibre et prendre des journées de repos afin que mon corpsrégénère assez d’énergie.

Actuellement, le surentrainement m’amène de nombreuses conséquences négatives, et ce, autant sur la plan physique que psychologique. En effet, sur le plan physique, j’aisouvent des claquages et des périostites, ce qui fait que je dois malheureusement arrêter de faire de sport afin que mon corps se rétabli ce qui fait en sorte que je dois également arrêter lescompétitions. Également, je me sens souvent épuisé, mon système immunitaire devient plus faible, ce qui fait que j’attrape souvent les grippes et tous les petits virus qui criculent. Côté psychologique, le...
tracking img