Halal dans la grande distribution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Documents mis à disposition par :

http://www.marketing-etudiant.fr

Attention
Ce document est un travail d’étudiant, il n’a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources :)

1

Le Halal dans la grande distribution Française.

Sujet réalisé par : Othmane Chami

2

Sommaire
Introduction I. Quelques définitions utiles II. La demande deproduit halal en France La consommation française de produits halal en quelques chiffres
1. Les motivations de la demande
a) La religion, l’argument « phare » de la consommation. b) L’attachement culturel c) Les préoccupations sanitaires

2. Les différents socio-types de consommateurs 3. Des socio-types aux attentes variées, privilégiant des circuits de distribution différents

III .Une mutationde l’offre favorisant une distribution de masse 1. Les « Et-et » : à l’origine de la mutation de l’offre et des circuits de distribution 2. Le circuit traditionnel, grossistes et magasins de proximité : l’apanage des marques communautaires
a) Spécificité du circuit b) Les grossistes en présence sur ce circuit

3. Grande distribution et commerce halal
a) Le commerce du halal : un marchéextrêmement rentable et stratégique pour les acteurs de la grande distribution. b) Les marques communautaires précurseur du halal dans la grande distribution c) Les marques nationales investissent le marché halal

IV. Le marché halal francais : les perspectives d’évolution à court-moyen terme ?
1. Une croissance conditionnée à l’aménagement du marché
2. Tirer profit d’une demande insatisfaite : lenouveau challenge de la grande distribution.

3. A quand les MDD Halal ? 4. Des produits basiques vers la création de marques ethniques
5. L’émergence de produits halal non-alimentaires.

ConclusionAnnexes

3

Introduction
Dans la religion musulmane, il existe des instructions considérant quelques aliments ou boissons : certains sont dits « Haram » (interdits) et d’autres « Halal »(permis). Ainsi, dans l’Islam, une interdiction formelle a été formulée sur l’alcool et le porc, le premier étant nocif et le second étant considéré comme de la viande impure car se nourrissant d’aliments malsains. Dans un second degré, la viande provenant d’animaux n’étant pas égorgés selon un rituel islamique (que nous expliquerons par la suite) est considérée, par certaines branches de l’Islam, commetotalement interdite. De ce fait, est né un mode de consommation parallèle dans les pays non-musulmans et qui est qualifié de « Halal ». En France, le commerce Halal se développe d’année en année. Il s’est manifesté dans un premier temps par l’émergence de boucheries islamiques (3000 en France), lesquelles contrôlaient jusqu’au début des années 2000, 80% des volumes vendus. Actuellement, laconsommation de la communauté musulmane en France n’est plus à négliger : un portefeuille de 4 à 5 millions de consommateurs constitue une masse importante et une cible marketing conséquente. Ainsi, dans un contexte économique morose où la guerre des prix est persistante et où le pouvoir d’achat va en diminuant, les grands groupes de l’agroalimentaire et les enseignes de grande distributions’intéressent à ce potentiel de différenciation et réitèrent les expériences entreprises quelques années auparavant avec la communauté juive (casher). Ils adaptent de la sorte, leurs offres pour se placer sur ce créneau juteux. Au niveau international, les produits halal représenteraient 10% des échanges mondiaux des produits agroalimentaires. C’est donc l’industrie agroalimentaire mondiale dans son ensemble quiest susceptible de tirer profit de la croissance conjoncturelle que présente ce marché. Face à une évolution rapide des besoins des consommateurs en produits « halal », lesquels dépassent désormais largement les seuls aliments carnés, les grandes marques nationales et la grande distribution sont sur le qui-vive. Conscients de l’incroyable potentiel offert pas ce marché, chacun multiplie les...
tracking img