Hamid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A cette question un peu provocatrice, on peut apporter d’emblée une réponse pour indiquer le sens de cet exposé : oui, il existe encore une industrie en France, mais elle a connu une crise profonde et de longue durée et des mutations importantes qui en font une industrie bien différente de celle qu’on connaissait il y a trente ans. C’est le sens du sous-titre de la conférence.
· Peut-on encoreparler d'industrie alors qu'il se produit une tertiarisation croissante et que la place du travail manuel décline fortement?
· Peut-on encore parler d'industrie nationale alors que la mondialisation se traduit par des fusions et de grandes opérations transnationales de restructurations capitalistiques?. L’exemple récent de Thomson et du groupe chinois TCL vient à point illustrer ce phénomène, maison pourrait citer aussi l’aventure américaine de JM Messier et du groupe Vivendi.
· En même temps la France reste la 4ème puissance industrielle (derrière Etats-Unis, Japon et RFA), un rang auquel elle se maintient (talonnée par l’Italie) depuis des décennies à travers ses adaptations et ses transformations rapides. Et la production n'a cessé d'augmenter, en valeur pendant « la crise » malgréles fluctuations.
En somme, la question du titre peut s’entendre de trois manières et donner lieu à trois réflexions : que reste-t-il de l’industrie française des années 1975-80 ? L’industrie française actuelle est-elle encore « industrielle » au sens qu’on donnait alors à ce mot ? Et en quel sens peut-on la dire « française » dans un contexte mondialisé ?

- Un secteur en difficulté

· Aprèsune période de forte croissance jusqu'en 1973-1975, l'industrie décline devant la concurrence internationale. Ce déclin se fait à la fois face aux autres pays anciennement industrialisés comme l'Allemagne ou le Japon, mais aussi devant la montée des nouveaux pays industrialisés (les N.P.I.) comme la Corée du sud; ou Taïwan, bénéficiant d'une main d'oeuvre à Bon marché . (document sur les inégalitésdu coût du travail dans le monde)

·Face à la concurrence, des pans entiers de l'industrie sont menacés. Il y a désindustrialisation. Deux millions d'emplois industriels ont été supprimés depuis 1974. (doc 3 p316)

· La France manque de ressources énergétiques. (consulter le dossier "énergie") Pour limiter les importations de pétrole et de gaz dont les prix étaient devenus très élevés (chocspétroliers des années 70) les gouvernements ont développé massivement la production d'électricité par des centrales nucléaires. L'indépendance énergétique s'est ainsi améliorée

1. Peut-on encore parler d'une industrie?
1. la tertiarisation de l'industrie
La classification des activités en trois secteurs (primaire, secondaire, tertiaire) est de moins en moins adéquate. La définition d’uneindustrie bien distincte du « tertiaire » semble ne plus correspondre aux réalités, car l’évolution de l’industrie mêle le « tertiaire » et « le productif » (les robots remplacent les OS mais la gestion de l'atelier qui produit des objets manufacturiers est-elle une activité secondaire ou tertiaire?); la pénétration de l'électronique et de l'informatique dans le processus de production intéressetoutes les branches industrielles, "anciennes" et "modernes". De plus, la recherche, la conception, l'administration, le commerce jouent un rôle de plus en plus grand dans l'organisation de la production industrielle et représentent une proportion de plus en plus importante d'emplois dans les unités de production alors que la fabrication occupe de moins en moins de salariés. La production industrielledevient difficile à cerner : un logiciel est-il encore un produit industriel alors qu'il est quasi immatériel?…
2. les activités périproductives
Les activités périphériques de la production (banques, assurances, transports, services aux entreprises) sont de plus en plus étroitement liées à la production proprement dite. L'interpénétration du capital industriel, bancaire, financier s'effectue...
tracking img