Hamlet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous pouvons, tout d’abord, nous concentrer sur la définition de « mise en abyme ». Cette dernière est un procédé qui consiste à représenter une œuvre dans une œuvre du même type, par exemple une image dans une image, une pièce dans une pièce de théâtre.
Dans ce corpus, nous pouvons distinguer quatre documents diverses, notamment trois scènes extraites de pièces de théâtre et unepeinture. Le premier passage est la scène de l’acte 3 scène 2 de la pièce de théâtre « Hamlet » (1603) de William Shakespeare, tragédie et œuvre baroque par excellence. Le deuxième document est tiré de la pièce « Six personnages en quête d’auteur » (1921) de Luigi Pirandello, pièce tragique également. Nous avons également le dénouement de la pièce nommée « l’Illusion comique » (1635) de PierreCorneille qui mélange quand à elle, le comique et le tragique ainsi que le baroque et le classique. Enfin, le dernier document du corpus est un tableau d’Antonio de Pereda (1650) ayant pour titre : « Le songe du chevalier) ; cette peinture appartient aux œuvres de type baroque.
Mais en quoi peut-on parler de mise en abyme dans les trois textes et le tableau ? Quelle est la visée de ce procédé danschacun des documents ?
Nous étudierons, en premier lieu, la mise en abyme utilisée pour faire ressurgir la vérité et différencier l’illusion de la réalité avec les extraits tirés d’« Hamlet » et de « Six personnages en quête d’auteur » et de la peinture. En second lieu, nous verrons comment ce procédé se met au service de l’éloge du théâtre avec la scène tirée de «L’illusion comique ».
Eneffet, les trois documents cités ci-dessus contiennent des mises en abyme qui semblent avoir pour but de trouver la vérité.

Premièrement, dans l’extrait tiré de « Hamlet » de W.Shakespeare, il y a bien une mise en abyme puisqu’à l'intérieur de la pièce se joue une autre pièce de théâtre qui dénonce le meurtre du père d'Hamlet par Claudius, l’oncle. Hamlet a en tête de donner mauvaiseconscience à Claudius qui revivra son crime et qui, ainsi, se dénoncera. Plus que le fait de découvrir la vérité sur son oncle, Hamlet semble énoncer une réalité qui englobe le monde et ses vices. Ainsi, il se développe, dans cette scène, une certaine vision du monde où, Shakespeare de part son héros, décrit la vie serait comme une comédie et l’homme comme un acteur sur la scène du monde. Hamlet sefait le porte-parole de Shakespeare qui veut traverser l’illusion c’est-à-dire les mensonges du monde, la vanité, les hypocrisies qui incombent aux hommes pour accéder à la vérité et montrer le monde tel qu’il est vraiment, une terre où tout est faux, où tout se joue derrière des masques comme dans une pièce de théâtre. : « C’est aussi facile que de mentir » ; « vous voulez vous jouer de moi ». Lamise en abyme, ici sert donc à exprimer la réalité du monde à travers des acteurs et une pièce de théâtre qui sont les substituts des hommes et du monde en général.
Nous retrouvons également le procédé de mise en abyme dans l’extrait de « Six personnages en quête d’auteur» de Pirandello. Cette œuvre est une pièce théâtrale où une famille qui a vécu un drame veut en faire une pièce de théâtre et rencontre « leurs acteurs », qui devront jouer ces personnages ; mais la famille n’est pas satisfaite des acteurs car elle veut que l’histoire soit réalité et non fiction. C’est le début d’une querelle entre acteurs et personnages. Cette pièce est fondée sur la mise enabyme, en effet, les personnages jouent une pièce dans une pièce de théâtre. La scène devient un espace où ils veulent pouvoir revivre leurs drames intérieurs. C’est toute la question du semblant qui se pose ici, celle des rapports de l'illusion à la réalité, notamment dans l’extrait où les personnages et les acteurs ne sont pas d’accord sur l’interprétation : les personnages ne se reconnaissent...
tracking img