Hamlet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (931 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hamlet – W. Shakespeare (1564-1616)

Œuvre la plus célèbre et la plus longue de Shakespeare.
Homme habillé en noir tenant un crâne, une jeune noyée couronnée de fleurs.
« être ou ne pas être » (veut se suicider mais ne sait pas ce qu’il y a après.
« pauvre Yorick » = ancien bouffon d’Hamlet.
« il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark »
« le temps est déjointé ; hors de sesgonds »

Succès du fait de l’écart entre son extrême théâtralité et les réflexions philosophiques du héros. Jeu entre l’action et la réflexion.

I. Structure de la pièce

a. 5 actes2, 3, 4 = au château d’Elseneur.
Les actes 1 et 5 extérieurs : surnaturel, lugubre.

b. Intrigue dédoublée
- vengeance 
- sentimentale (Ophélie)
- Norvège/Danemark =>Fortinbras.

c. Elément de structuration
- La mort => obsession du macabre ; l’apparition du spectre déclenche l’intrigue + massacre final.
- 7 pièges : l’épee, le vin, montrer lafolie d’Hamlet, mort du roi Hamlet (Claudius lui verse du poison dans l’oreille), … cf. tableau.

d. Structuration spatiale

e. Structuration temporelle

( 3mois. Pas d’unité detemps. Temps resserré/

II. Quelques personnages

a. Hamlet

Personnage éponyme, qui, les rares fois où il n’est pas présent, est systématiquement cité.
Quelques traits :
- petitgros
- homme d’esprit qui n’en a pas l’air ; monologue souvent, et répond souvent à côté. Souvent en aparté. Tendance à commenter le style des autres ; multiplie les réparties mordantes. Lesouper de Polonus (le chambellan ; père d’Ophélie) => Professionnel de la langue ; joue constamment.
- Héros solitaire, ombrageux, mélancolique.
- Complexité du personnage :
est-il fou ou pas ?ses excès relèvent d’une véritable folie. Il n’est plus maître de lui-même, notamment dans l’acte 5 dans le cimetière. Il apparaît comme un misanthrope. Il n’a pas supporté le meurtre de son père,...
tracking img