Hana matsuri

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

Loïc Raemy 3C1

Dans le cadre du cours de science religieuse de M. Gonzalez
Bouddhisme

Sommaire

Introduction 3
1. Le Bouddhisme japonais 3
2. Hana Matsuri 4
2.1 Origine et étymologie 4
2.2 Que célèbre Hana Matsuri ? 4
2.3 Déroulement 5
Conclusion 5
Bibliographie 6

Introduction

Le but de cet exposé est de vous initier aux rites qui entourent lacélébration de la naissance de Bouddha, plus spécialement les coutumes spécifiques au Japon. En effet, cette fête est célébrée dans tout le monde bouddhiste, mais de manières bien différentes et sous des appellations différentes. Mon exposé mettra donc en avant le Bouddhisme japonais et ça célébration de la naissance de Bouddha, Hana Matsuri. C’est pourquoi je vais commencer par vous racontergrossièrement l’histoire, l’origine et les courants du Bouddhisme japonais avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous dévoiler les rites de cette fête.

1. Le Bouddhisme japonais

Venu de Chine, il s’est installé au Japon au début du VIIIe siècle apr. J.-C. grâce à l’appui de la cour impériale où régnait un snobisme chinois. C’est donc grâce à l’appui de l’Etat et au fait qu’il ait su intégrer les plusimportantes divinités japonaises à son panthéon qu’il a pu dès ses débuts connaître un grand succès au Japon.
Sous l’empire, le Bouddhisme japonais a connu trois périodes selon les changements de gouvernement. Chacune des périodes verra naître plusieurs sectes :
- La première période, celle de Nara (710-793), voit apparaître ses premières sectes, arrivant de Chine où le prince avait envoyédes étudiants. Elles ont pour la plupart disparues, ils en reste tout de même deux : la secte de Hosso, qui est néanmoins aujourd’hui sur le déclin malgré qu’elle posséda un jour le fameux temple de Hôryûji, et la secte de Kegon, elle aussi sur le déclin, prétend que tous les êtres sont des aspects de Bouddha absolu et universel. Toutes deux se rattachent au Mahâyâna.
- La seconde, celle deHeian (794-1192), actuellement Kyôto, est complètement sous le coup d’influences tantriques venues de Chines. Elle voit principalement apparaître deux sectes qui sont toutes deux des versions rénovées d’institutions chinoises : la secte de Tendai, qui fut une véritable secte militaire dont la puissance finit par devenir inquiétante, et la secte de Shingon, qui implanta dans l’archipel les pratiquesdu Tantrisme.
- La dernière mais pas la moindre, la période de Kamakura, les sectes de ce dernier groupe sont les plus importantes encore aujourd’hui au Japon, elles reflètent bien l’époque troublée qui les a vues naître. En effet, il s’agissait plus d’aider l’homme à affronter les problèmes de la vie que de trouver la vérité. Les trois mouvements importants qui émergent sont : le Zen, quis’efforce à créer un type d’homme stoïque et viril, l’Amidisme, aujourd’hui représenté par deux grandes sectes (le Jodoshu et le Jodo-Shinshu), qui se repose sur la grâce de son Dieu, et finalement l’école de Nichiren qui dit que seul Bouddha doit être adoré et que seul le renoncement complet au monde conduit à la Délivrance.
De nos jours, le Japon est divisé en treize grandes sectes comportantprès de trois cent sectes secondaires. Avec environ 37 millions de Bouddhistes et près de cent mille temples, il est aujourd’hui un des principaux centres du Bouddhisme.

2. Hana Matsuri

2.1 Origine et étymologie

Outre l’origine évidente qu’est la Chine lorsqu’on parle de Bouddhisme japonais, la fête aurait été introduite au Japon dans les bassins supérieurs de la rivière Tenryuu parYamabushi de Kumano (un prêtre itinérant) et Hijri (un sage) des montagnes de Kaga Hakusan à la fin de l’époque Kamakura.
En japonais, « Hana » signifie la fleur et « Matsuri », la fête. C’est pourquoi la traduction directe de Hana Matsuri est « la fête des fleurs ». Mais alors, pourquoi mettre ce terme « Hana » en lien avec l’anniversaire de Bouddha ? On ne le sait pas précisément, cependant...
tracking img