Harcelement et brimades

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sentiment d'insécurité envahit les cours d'école. Jean-Pierre Bellon, professeur de philosophie, et Bertrand Gardette, conseiller principal d'éducation,* en dressent le constat au terme d'uneenquête menée auprès de 3.000 collégiens. Un élève sur cinq élèves interrogés déclare éprouver ce sentiment-là au sein du collège et 10 % reconnaissent être régulièrement victimes de harcèlement. Principalresponsable ? Le "school bullying", une expression anglaise désignant notamment les moqueries, agressions et mesures d'ostracisme infligées de manière répétée aux élèves jusqu'à engendrer chez leursvictimes des traumatismes irréversibles.

Les outils du parfait harceleur sont souvent les mêmes : rumeur faisant croire qu'untel est une "balance" ou qu'une telle est une "chienne d'intello",brimades, coups de projectile, dégradations vestimentaires, auxquels s'ajoute l'arme du XXIe siècle : le cyberharcèlement via des blogs ou par SMS. L'agression commence souvent par une remarque apparemmentbénigne, par exemple un surnom épinglant une fille ayant un grand nez ou un garçon à la coiffure hérissée. Mais, de "brosse à chiottes" à l'agression physique, il n'y a qu'un pas. La victime setransforme rapidement en boule de "flipper" dans les couloirs du collège et devient la cible d'un acharnement en escalade. Or, bien souvent, par peur ou par honte, elle s'enferme dans le silence, et lesspectateurs pratiquent l'inertie, voire l'indifférence. Comment enrayer cette violence à bas bruit qui touche tous les milieux et toutes les classes sociales ?



Sensibiliser les victimes etformer les enseignants

Depuis 1998, une loi britannique oblige les établissements scolaires à mettre en place des mesures de prévention contre le harcèlement assorties de sanctions ("anti-bullyingpolicy"), ce qui n'est pas le cas en France. "Même si les textes sur la violence scolaire sont clairs, les pouvoirs publics ignorent le phénomène du harcèlement et sous-estiment la souffrance qu'il...