Haribo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 

Cession d'entreprise,acquisition d'entreprise, reprise entreprise,transmission d'entreprises Acquisitions ­Entreprises.com  | Daici.com

Acquisitions Entreprises, le leader de la reprise d'entreprises depuis plus de 35 ans. Vendre ou acheter une Entreprise ? Faites confiance au  numéro 1 ! | ACCUEIL  | OPPORTUNITES D'AFFAIRES | NEWSLETTER / ALERTES  | CONTACT  |  

ANNONCESEntreprises à Vendre
ACHETEURS/VENDEURS

SAGA

Acheter une Entreprise Vendre une Entreprise
IMMOBILIER

HARIBO LE BONBON­STAR
PUBLICITÉ   REVUE PME ACQUISITIONS D'ENTREPRISES N° 30 ­ JUIN ­ JUILLET ­ AOÛT 2007  L'Ours d'or, Tagada, Color ­Rado, Pasta Frutta, Horror Mix : Ils sont de toutes formes, de  toutes tailles, de toutes couleurs, durs ou mous, doux ou fruités, à croquer ou à mâchouiller. Les bonbons  Haribo sont 70 millions de pêchés mignons qui enchantent petits  en grands depuis 1920.  Hans Riegel  a fait du bonbon la récompense d'un  parcours sans faute. Naissance en  1893 à  Friesdorf   d a n s   l e s   f a u b o u r g   d e   B o n n   e n   Allemagne . Après la fin de sa scolari ­sation il  effectue une formation de cuisson de bonbon chez  Kleutgen & Meier, où il travaille plus de cinq ans.  Après la Première Guerre Mondiale il travaille pour  Heinen  toujours dans la cuisson de bonbon. Les  années passant, il décroche le poste de codirecteur  de l ’entreprise qui prendra le nom de  Heinen &  Riegel. En  1920, il a 26 ans et dispose d ’un petit  «capital» d’amorçage installé dans la buanderie de  sa maison : un sac de sucre, une plaque de marbre, un rouleau, un four et un chaudron de  cuivre. Et là, quelle géniale idée ! Il fabrique pour  son propre compte des bonbons que sa femme  Gertrud  livre à vélo chez les confiseurs du coin.  La petite entreprise artisanale se donne un nom :  H A   c o m m e   H a n s ,   R I   c o m m e   R i e g e l   e t   B O   c o m m e   B o n n .   E n   1922, alors que  l’américain  Christian K Nelson  invente l’esquimau glacé, l ’Allemand Hans Riegel donne  naissance au célèbre  Tanzbar , l’ours dansant en gomme gélifiée coulé manuellement dans  un moule. Bingo ! Le couple en produit 50 kg par jour. L ’avenir s ’annonce bien dans ce  pays d ’Europe de tradition betteravière et terre d ’élection de la confiserie qui représente un  chiffre d ’affaires national de 8,75 milliards d ’euros en 2006 . L'entreprise familiale prospère. Le vélo est remplacé par une voiture,  des ouvriers sont embauchés et le matériel de fabrication est  transféré dans de nouveaux locaux plus vastes. À partir de  1925 la  production se diversifie avec les bonbons en réglisse. Coup de génie  commercial : en  1930, Hans Riegel renforce l ’image de sa marque  auprès des enfants avec le fameux slogan  «Haribo macht Kinder  froh» (Haribo rend les enfants heureux). En 1939, l’usine Haribo de  Bonn emploie 400 personnes et produit 10 tonnes de sucreries par  jour, de quoi justifier un rayonnement national. Mais la prospérité est  stoppée net avec le début de la Deuxième Guerre Mondiale. Une  époque peu propice au développement des affaires d ’autant que  Hans Riegel décède en 1945, à l’âge de 52 ans. 1947, la tradition familiale perdure.  Gertrud Riegel  remet en  Hans RIEGEL marche les ateliers de production avec 30 employés, aidée par ses  deux fils  qui reprennent la direction,  Hans junior  au commercial et à la publicité, Paul à  la production. le chiffre d'affaires augmente, la société emploie 1 000 personnes et le  Tanzbar commence à sortir des frontières. La publicité peut annoncer :  «Haribo rend les enfants contents et les grands pareillement ».   Haribo exporte ses bonbons en  Europe.  UN MUSEE QUI SENT LA GUIMAUVE  Il faut être curieux mais surtout gourmand pour visiter le musée du bonbon  Haribo.Original et instructif, il livre de manière vivante et ludique plus d'un siècle  d'histoire des bonbons. Installé dans un des bâtiments de l'ancienne réglisserie Zan, le ...
tracking img