Harmonie dur soiir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Correction du devoir de commentaire sur Baudelaire, Harmonie du soir (Les Fleurs du Mal) question de commentaire: Dans Harmonie du soir , vous étudierez plus particulièrement la notion d'ambiguïté.

Avec Harmonie du soir le lecteur désormais plus familier de « Spleen et idéal » se trouve dans la seconde moitié de cette section, la moitié la plus sombre et la plus ambiguë. Le titre d' Harmoniedu soir se présente apparemment comme la seconde moitié d'un diptyque sur l'écoulement du temps qui aurait commencé avec l'aube spirituelle. L'effet d'écho antithétique est net et permet à Baudelaire de développer le motif du clair-obscur et de fait, à l'échelle du poème les notions de contraste et de mélange sont cruciales. L'ambiguïté est au cœur de ce poème à la forme inhabituelle mais auxthématiques bien connues. Nous étudierons la notion d'ambiguïté en montrant d'abord que ce poème est à la fois unique dans « Spleen et Idéal », isolé et parfaitement inclus dans un tout cohérent; nous montrerons ensuite qu'il y a ambiguïté dans l'énonciation et la destination de ce poème; nous montrerons enfin que ce poème est à la fois ouvert et fermé tant dans la forme que dans la thématique. AvecHarmonie du soir nous avons affaire à un poème à la fois singulier et en résonance avec le reste de la section, à la fois autonome et inséré dans un tout. Ce poème est unique dans « Spleen et Idéal » de par la forme qu'il adopte. Il semble original en ce qu'il ne trouve pas sa place dans l'alternative habituelle du recueil entre sonnets et poèmes à forme non fixe. Ici nous avons avons pour lapremière et la dernière fois chez Baudelaire un pantoum, suite de quatrains, nous y reviendrons, caractérisé par une reprise partielle et méthodique. Pourtant il y a cohérence avec le reste du recueil, grâce aux effets d'écho nombreux qui relient ce poème à ceux qui précèdent et ceux qui suivent. Le primat des cinq sens cimente l'ensemble des Fleurs du mal et particulièrement « Spleen et Idéal ». Il y aunité thématique et sensorielle. Parfois, l'effet d'écho est très net, ainsi le vers « les sons et les parfums tournent dans l'air du soir » renvoient assez nettement à « les parfums, les couleurs et les sons se répondent » de Correspondances avec des constructions à la fois parallèles (sujets juxtaposés/ verbe au présent) et différentes (renversement de l'énumération: là où l'auditif clôturait, ilcommence). Ce poème est en effet très sensoriel, comme bien des poèmes du recueil (Parfum exotique , le flacon ...). il y a également unité dans la thématique, à l'échelle du recueil dans son intégralité: le temps qui figure dans le titre (« soir ») et qui ouvre le vers liminaire (« voici venir les temps.. ») rappelle le « quand « initial de Parfum exotique ou de l'Aube spirituelle, tandis que lesens visuel sous forme d'impératif (« voici ») fait écho au « contemplons » du Masque . Il y a ambiguïté dans l'énonciation, autrement dit, dans le système de communication. Le poème convoque violemment le lecteur dès le premier mot, formé d'un impératif accolé à un déictique (« voi-ci »). la fin du poème permet de restreindre le destinataire: Baudelaire s'adresse à une figure particulière àlaquelle il parle directement, de façon familière en employant le tutoiement: « ton souvenir ». Le poète ajoute à ces deux énonciations, la littéraire/éditoriale et l'intime, un discours généralisant qui vise à l'universel, ainsi que le montrent l'indéfini distributif « chaque » dans « chaque fleur » et les comparaisons ( « ainsi qu'un encensoir ») lesquelles peuvent même s'inscrire dans un présentnon plus d'énonciation mais de vérité générale: « comme un cœur qu'on afflige ». a l'image des valeurs des présents (à la fois d'énonciation et de vérité générale) le texte fonctionne sur deux énonciations, l'une particulière et l'autre globalisante. Le texte fonctionne alors aussi sur deux types de texte, eux-aussi opposés dans leur degré d'intimité: la description met sous les yeux de tous...
tracking img