HDA Tintin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (460 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Legrand,Virgile 3°9 HDA
œuvre principale:Tintin au Congo, Hergé
œuvre en résonnance :Y'a bon Banania
Thème :Le racisme en France

Présentation :
1°) Tintin au Congo est une bandedessinée prépubliée en noir et blanc du 5 juin 1930 au 18 juin 1931 dans les pages du Petit Vingtième, supplément du journal Le Vingtième Siècle. La version couleur et actuelle de l'album est parue en1946.L'histoire reflète le colonialisme existant en Europe au début du Xxe siècle. Elle se déroule au Congo, alors colonie belge. Tintin s'y rend en paquebot dans le cadre de son travail dejournaliste, accompagné de son chien Milou. Tom est un homme qui s'est embarqué clandestinement sur le même bateau et qui tente à plusieurs reprises de tuer le jeune journaliste. Une suite de péripéties amèneTintin au royaume des Babaoro'm, où il devient le sorcier attitré. Il découvre alors que les hommes blancs voulant sa mort (notamment Tom) sont des gangsters affiliés à Al Capone qui tentent de prendrele contrôle de la production de diamants au Congo. Cette bande dessiné montre que déjà à l'époque, les français avaient des préjugés à propos des personnes de couleur et pensaient qu'ils n'étaientpas très évolués .

2°)Banania est une marque française de chocolat en poudre, à la recette importée au début du Xxe siècle d'Amérique centrale. Elle naît en 1912 à l’initiative de Pierre-FrançoisLardet, journaliste et fondateur de l'entreprise, qui découvre dans un village au cœur de la forêt du Nicaragua en 1912 une boisson préparée par les femmes indiennes à base de farine de banane, de cacao,de céréales et de sucre. À son retour en France, Pierre Lardet met au point la recette de cette boisson avec l'aide d'un ami pharmacien et entame la commercialisation du produit .Dès le départ,l'entreprise met en avant les côtés énergisant et reconstituant du produit. La première publicité, parue en 1914 dans le journal Exelsior, titre ainsi « Banania, suralimentation intensive ». L’association...