He ate my brain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1
Ne jamais laisser passer une chance de se faire aimer ou d’aimer car un jour il sera peut être trop tard pour le faire. Tout a commencéle Lundi 21 juin 2010 la veille du DNB.

Je suis Lucas Strauss, j’ai 15 ans et le lendemain je passai le Brevet des collèges. Je prendsmon petit déjeuner comme d’habitude sauf que mon estomac se tortillait comme s’il eut été un asticot dans une vie antérieure. En sortant de machambre j’embarquai une serviette en vue d’une douche improvisée. Une fois terminée je revérifiai toute ma valise, il était déjà 11h30.Ma mère m’appelé afin de déjeuner.
A 11h45 mon père était en trian de m’attendre à l’extérieur, mon n’habitait avec nous 12, square grimaudcar lui et ma mère étaient séparés depuis quatre ans. Je dévalai les escaliers à vie allure, arrivé dans la voiture je fis la bise à monpère et lui demandait si il allait bien, il me répondit qu’en effet il allait bien et que l’on devait se mettre en route si l’on ne voulait pasarriver trop tard. Le centre d’examen se trouve à cent kilomètres de mon lieu de résidence l’épreuve dure deux jours je séjournerais àl’hôtel GAGA accompagné d’un camarade. Les études font parties intégrantes de ma vie, de plus mes parents comptent énormément sur moi il nefaudrait pas les décevoir. Je pris avec moi un livre achété pour l’occasion Mes amis Mes amours de Marc Lévy afin de ne pas trop m’ennuyer.
tracking img