He was once

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi faut-il comprendre après tant de temps que certaines choses ont plus de valeurs qu'elles ne paraissent ? Pourquoi faut-il se convaincre d'être heureux, alors qu'enréalité, on peut l'être d'avantage ? Il a des choses qui font grandir, qui nous apprennent, qui nous changent, et parfois radicalement...On ne retrouve jamais ce qu'on a perdu, ni les chosesqu'on a vécu, ni les liens qu'on a construit.. Il nous suffit d'entrenir tout ce qu'on a, tout ce qu'on peut, profiter et vivre. Les choses qui comptent, les personnes qu'on aime;pardonner et vivre encore. Quelque chose en moi a changé, mais je ne saurais dire, je suis prête à d'autres choses. J'ai un petit plus qui a bougé, qui a évolué. J'ai éternisél'amour car je sais qu'on peut le perdre à n'importe quel moment & que la souffrance, elle, ne s'obscurcit jamais, et brûle telle une bougie qui ne s'éteind pas, elle se tamise parfois,et se voile, mais ne se meurt jamais. Quoi qu'il advienne, je suis sortie toujours plus forte de mes peines, certes, on peut acquérir plus de force tout en étant heureux, ons'édifie une source de joie sur laquelle se base aucun principe, ni fondement mais seulement de la vie. Je ne peux pas perdre ce bonheur que j'ai gagné, je suis bien dans mon corps, dans matête, & dans mon coeur. Les choix que nous faisons maintenant auront peut-être un impact dans le futur, ou peut-être fait-on le bon choix, mais pour le savoir, seul l'avenir nousle dira. Pour l'instant, on doit vivre et affronter nos peines et nos peurs ainsi que les obstacles qui s'y prêtent. On est jamais sûr de rien en ce qui concerne ces fameux choix,mais on est sur de certaines choses alors nous faisons nos choix en conséquences de causes. Abreuvé de souffrance, on se rend toujours mieux compte de la valeur des choses.
tracking img