Hedge funds

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5853 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hedge Funds, risque systémique et procyclicité de la finance : le cas de la crise des subprime

André Cartapanis1

Juillet 2008

Résumé : Que sait-on aujourd’hui quant à la place des Hedge Funds dans le risque systémique? Plus que les responsables de ce type de crise, les Hedge Funds en sont les propagateurs. En 2007-2008, le marché des CDO est devenu illiquide à partir du moment oùcertains de ces fonds, très endettés, durent ajuster leurs positions, fussent-elles perdantes, face aux appels de marge de leurs prime brokers, eux-mêmes soumis à des tensions comparables. Si la titrisation des crédits hypothécaires n’a pas contribué à la dispersion des risques initiaux, c’est notamment parce que les effets de levier dont bénéficient les Hedge Funds ont changé tout à la fois l’échelle durisque, compte tenu de l’ampleur des positions à découvert, et sa nature, devenue systémique à cause de la procyclicité du leverage. Summary : What do we know about the effects of Hedge Funds in systemic risk? More than responsible for such crises, Hedge Funds are the propagators. In 20072008, the market of CDO has become illiquid when some of these funds, very indebted, adjusted their positions,even at a loss, face the margin requirements of prime brokers, themselves subjected to the same stress. If the securitization of mortgages did not contribute to the risk dispersion, it’s partly because the effects of Hedge Funds’ leverage changed both the scale of risk, taking into account the magnitude of positions, and its nature, became systemic cause of procyclicality of leverage.Classification JEL : G10, G14, G23

1

Professeur à l’IEP d’Aix-en-Provence et chercheur au GREDEG, UMR 6126, CNRS – Université de Nice Sophia Antipolis et au CHERPA, EA 4261, IEP d’Aix-en-Provence.

1

Introduction Beaucoup attribuent aux Hedge Funds un renforcement de l’efficience et de la complétude des marchés financiers, sans que les risques spécifiques qu’ils pourraient faire peser soientjugés démesurés, malgré l’opacité et l’absence d’encadrement réglementaire dont ils bénéficient. Les Hedge Funds sont pourtant associés aux excès de la spéculation financière et à l’instabilité des marchés, surtout depuis la quasi-faillite de LTCM, en 1998, à l’origine d’une crise majeure de liquidité bancaire aux Etats-Unis. Mais les pertes abyssales, en septembre 2006, du fonds Amaranth, del’ordre de 6 milliards de dollars pour une Net Asset Value de 9 milliards, n’ont induit aucun effet de contagion massif, ni parmi les autres fonds, ni du côté des contreparties. Quant au rôle spécifique de ces fonds dans le déclenchement et l’approfondissement de la crise des subprime mortgage loans, les points de vue restent discordants parmi les économistes. Compte tenu du nombre relativement limité defermetures de fonds en 2007-2008 ou de la faiblesse relative des pertes qu’ils auraient assumées, comparées à celles des banques, certains considèrent que leur responsabilité n’est pas engagée [B. Jacquillat, 2008 ; Y. Simon, 2008 ; N. Amenc, 2007]. Mais cette appréciation n’est pas unanimement partagée, ni sur le plan analytique [G. Soros, 2008 ; M. Aglietta, S. Rigot, 2008], ni sur le planpolitique, on l’a vu avec les réactions quelque peu polémiques de la chancelière allemande et du président de la République français, en septembre 2007, à propos du déficit de transparence des fonds spéculatifs. En réalité, le débat n’est pas clos quant au risque systémique que l’activité des Hedge Funds engendre sur les marchés financiers mondiaux. S’il fait l’objet de définitions multiples [O. deBandt, P. Hartmann, 2002], le risque systémique recouvre a minima deux volets : d’abord, le risque de contagion vers l’ensemble du système financier d’un choc idiosyncrasique s’exprimant au départ sur un marché spécifique ou touchant seulement un investisseur ou un intermédiaire particulier ; ensuite, le risque de diffusion d’un tel accident financier vers l’économie réelle, par le jeu d’un...
tracking img