Hegel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"C'est plus fort que moi! Si vous étiez à ma place, vous ne feriez pas mieux." On sait très bien que celui qui parle ainsi veut se décharger de sa responsabilité sur desréactions naturelles ou sur des circonstances propres à telle ou telle situations.
Comme si les forces qui s'exercent sur nous pouvaient quelque chose contre notre volonté,contre nos décisions.
Ainsi, je ne suis pas fatigué au point de ne plus avancer, je me déclare fatigué, je donne à ma fatigue une valeur telle que je ne puis que la subir.J'ai accordé un pouvoir à la fatigue, j'ai décidé de la valeur de la fatigue, en fait, j'ai décidé de la subir. Pourtant il ne tenait qu'à moi de poursuivre ma route et defaire de ma fatigue un tremplin pour un exploit!
- quels sont ses procédés d'argumentation (différentes étapes, structure)

III- LA DEUXIÈME PARTIE DU COMMENTAIRE ("L'INTÉRÊT PHILOSOPHIQUE ")

Vous devez ici porter un jugement sur la thèse de l'auteur, et essayer de la confronter à d'autres thèses. Pour ce faire, il vous faut avoirprécisément déterminé quel problème soulève le texte. C'est donc un peu comme dans une dissertation.

Pour des exemples, cf. sujets corrigés

IV- LA CONCLUSION

Safonction est triple :

1- définir le principal intérêt du passage

2- signaler les difficultés que laisse subsister l'analyse de l'auteur

3- répondre à la question poséeen introduction, ou bien indiquer brièvement les raisons pour lesquelles cela est impossible

La conclusion devra donc avoir la forme suivante :

"Le principal intérêtde ce texte de X c'est qu'il a permis de (…). Nous avons cependant remarqué le caractère excessif des conclusions de l'auteur; il semble bien en effet que (…). Donc (…)"
tracking img