Hegel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
KANT
Critique de la raison pure
Limiter les prétentions de la raison : telle est dans le fond la solution que veut apporter Kant à la crise de la métaphysique. Cette limitation n’est possible quepar une critique complète de la raison par elle-même. Il faut entreprendre une critique de la raison par la raison : voilà le sens véritable du titre Critique de la raison pure. Le terme de critiquerenvoie étymologiquement au grec krinein, qui signifiait juger une affaire (au sens juridique). La raison organisera donc un procès de ses propres prétentions, « dogmatiques », à connaître des objetssitués par delà l’expérience, appelés par Kant noumènes (par contraste avec les phénomènes). Bien que restrictive, cette tâche permet aussi, en limitant le savoir et en départageant clairement le champdu savoir et celui de la croyance (spéculation), de mettre en sûreté tous les acquis du savoir contre les attaques du scepticisme.
Critique de la raison pratique
D'une manière générale, on peut direqu'il s'agit d'une éthique déontologique, en ce que la loi morale, telle que découverte par la raison pure, ne dérive aucunement de l'expérience empirique et s'impose en tant qu'impératifcatégorique. Le devoir ou obligation morale par lequel la loi morale se présente à nous, êtres raisonnables finis, ne considère donc pas l'action dans son enchaînement empirique de causes et de conséquences(principal souci d'une éthique conséquentialiste), mais l'action en elle-même. Une illustration des enjeux soulevés par l'approche kantienne est fournie par le débat avec Benjamin Constant à propos dumensonge. Ce dernier critiquait Kant en ce qu'il interdisait de façon absolue le mensonge, même si cela pouvait avoir des conséquences fâcheuses, ce qui lui a valu une réplique de Kant dans D'un prétendudroit de mentir par humanité (1797). De façon significative, si Kant interdit catégoriquement le mensonge, il admet la légitimité de la peine de mort, critiquant les thèses de Beccaria et la...
tracking img