Helios

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

I. Segmentation du marché des seniors 3

1) Le marché des seniors 3
2) Profil de consommation des seniors 4
3) Analyse SWOT du marché des seniors 5
4) Les critères de segmentation pertinents 7
5) Le découpage du marché selon les critères 8
6) Choix du segment 8

II. Le marketing mix 9

1) Produit 9
2) Le prix 10
3) Distribution 10
4)Communication 11

III. Les 3 P supplémentaires 12

1) Physical evidence 12
2) Process Design 13
3) Participant 14

IV. Conclusion 14

Introduction

Nous venons d’être recrutés par Madame Chassain, directrice de l’agence de voyage Helios.

Le problème posé est le suivant :

Les seniors constituent-ils une cible intéressante pour l’agence Helios ?

Nous sommes donc chargé d’étudierce marché, par une segmentation pertinente, afin de savoir si cette cible dégage un potentiel suffisant pour devenir la cible prioritaire de l’agence.

* Segmentation du marché des seniors

La segmentation a pour objectif de réunir en sous-groupes les consommateurs composant le marché.

L’intérêt est de développer par la suite une stratégie d'offre adaptée à chaque segment. Le degré desegmentation dépend de la nature du produit, du service offert, et du marché.

Pour segmenter un marché il faut respecter la démarche suivante :

- Analyser la structure du marché
- Définir les critères de segmentation
- Découper le marché en segment selon ces critères
- Evaluer les résultats et la validité de la segmentation d’un point de vue opérationnel

Le marché des seniors

LesFrançais estiment en moyenne qu’une personne est âgée lorsqu’elle a au moins 70 ans.
Pour les entreprises et les publicitaires, l’entrée dans la catégorie des « seniors » a lieu beaucoup plus tôt, à 50 ans.
Ce seuil n’a pas de justification véritable sur le plan physique, mental ou comportemental, mais il permet d’établir une continuité avec la notion traditionnelle de « ménagère de moins decinquante ans ».
On observe que la perception individuelle du vieillissement s’est transformée en même temps
que sa réalité biologique : on se sent plus jeune plus longtemps et on est physiquement plus
jeune au même âge que les générations précédentes.
Cette évolution s’est donc traduite par des changements dans le vocabulaire utilisé. Le substantif « vieux » est devenu socialement, politiquement etcommercialement incorrect. Le terme « ancien » présente l’inconvénient d’être opposé dans l’inconscient collectif à « moderne ». L’expression « troisième âge » est tout aussi confuse. C’est pourquoi le terme « senior » s’est popularisé. Dans le Petit Larousse, « senior » est défini comme un mot d’origine latine qui signifie plus âgé.
Toutefois, ce terme est davantage utilisé par les médias etles publicitaires que par les
Français, qui préfèrent parler de « personne âgée », de « troisième âge », de « retraité », voire de « mamy » ou « papy ».
Le mot « aîné » pourrait constituer une alternative, à la fois respectueuse des individus, non liée au statut professionnel et non connotée sur le plan économique et commercial.

Profil de consommation des seniors

Afin de choisir leurdestination de vacances, les clients pourront dès leur arrivée dans l’agence passer un petit test avec quelques questions. Ce dernier établira leur profil, et par conséquent leur destination.

Profil du vacancier :

* Durée
On constate ainsi que la durée du séjour est fonction croissante de l’âge puisque les 55-64 ans partent en moyenne 6,16 jours, contre 7,13 jours pour les 65-74 ans et 8,11jours pour les 75 ans et plus. Ils privilégient donc des séjours plus longs afin de rentabiliser leurs déplacements. Les seniors optent donc en général pour des formules d’une semaine lors de leurs vacances.

* Transport
Le mode de transport conditionne en grande partie la décision du départ ou non en vacances dans la mesure où les individus vieillissant supportent de moins en moins les...
tracking img