Henri fayol organisateur du travail dans les houillères

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) L’opposition entre Fayol et Taylor
Tout semble avoir été dit sur l’opposition de leurs pensées. Taylor meurt en 1915. Un an après, Fayol l’attaque. Mais, en 1925, avant de mourir, il accepte une conciliation de leurs pensées, sous l’égide des organisateurs français et européens. Taylor pour l’atelier. Fayol pour la direction générale, Dans ce débat ancien, cet article veut montrer lasimilarité de leurs démarches et expliquer les différences de leurs doctrines par les spécificités des industries dont ils avaient l’expérience. Il s’appuie principalement sur un article de jeunesse de Fayol.
Ce document [7] est un article de 1882, publié dans les Comptes rendus mensuels de la Société de l’Industrie Minérale. Fayol réorganise le travail dans la houillère de Commentry. Et ilexplique ses décisions. On voit, sur cet exemple, comment il aborde les questions d’organisation. Dans la mine, après avoir retiré le charbon, il faut le remplacer par des cailloux pour éviter les éboulements et les affaissements de terrain. Le remblayage était fait de nuit pendant que l’exploitation du charbon était faite de jour. Fayol organise le remblayage de jour, exécuté par les ouvriersd’exploitation eux-mêmes. Il accroît donc la polyvalence. C’est une démarche contradictoire avec la division du travail. Il justifie cette solution par le coût global et la souplesse dans le travail. Sa solution est d’ailleurs adoptée ensuite dans toutes les mines du centre de la France.

Donc, Fayol ingénieur se préoccupe des mêmes problèmes que Taylor. On le voit dans un autre article de Fayol [5] où ilcherche le matériau optimal pour étayer les galeries. Face au même problème d’optimisation technique, ils ont eu la même attitude, l’expérimentation scientifique. Alors les différences de leurs pensées sont probablement dues aux terrains où ils ont agi. Ils sont ingénieurs, engagés dans le concret de leur métier. Ils construisent leurs idées à partir d’une pratique. Ces idées sont différentesparce que ces problèmes qu’ils ont rencontrés sont différents. Les houillères et les usines métallurgiques sont des terrains spécifiques. Leurs doctrines d’organisation sont adaptées à chaque cas. Ils ont apporté des réponses contingentes. Ensuite, ils ont, l’un comme l’autre, postulé que ce terrain était représentatif de tous les problèmes industriels. La théorie générale qu’ils ont édifiée étaitparfaitement pertinente pour ces industries. Le succès de la pensée de Taylor vient du fait que les industries en forte croissance, au 20° siècle, ont été celles qui avaient les caractéristiques des industries métallurgiques.
Le présent article ne propose pas de gommer les différences entre Fayol et Taylor. Il veut expliquer leurs oppositions par les circonstances industrielles où sont nées cespensées. Il conduit ainsi à mieux comprendre les raisons du succès pratique de chacune. Il commence en présentant Fayol comme un expérimentateur pour trouver une solution optimale. Ensuite, il le dévoile comme organisateur du travail sur le front de taille.
2) Fayol expérimentateur scientifique
Taylor est d’abord l’homme des 26 années d’étude de la taille des métaux. Il y acquiert tous lesréflexes de l’étude scientifique appliquée. Il réutilisera ensuite toutes ces connaissances pour l’étude de l’organisation du travail. Fayol a suivi le même chemin, au départ. Il a mené une étude technique selon les principes de la recherche scientifique. Il a trouvé la meilleure solution. Il l’a fait appliquer uniformément dans sa mine.
Voici le problème dont il s’agit : après avoir creusé unegalerie, on étaye la partie supérieure, avec des poutres. Divers matériaux, bois et fer, sont utilisés. Quel est le meilleur ? Voilà une question fort analogue à celle de la taille des métaux. Fayol y applique la même méthode, de 1867 à 1874, l’expérimentation en laboratoire et l’expérimentation sur le terrain.
Ce problème était relativement nouveau. Commentry a d’abord exploité le charbon...
tracking img