Henri matisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2529 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TEXTES MATISSE WAROUX

Rez – Pièce 1
Tahiti
Texte SUP Bio à la place de la photo
Henri Matisse est né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, dans le Nord de la France. Il passe son enfance à Bohain-en-Vermandois. Il commence sa vie professionnelle comme clerc de notaire à Saint-Quentin. A vingt ans, à la suite d'une crise d'appendicite, il est contraint de rester alité pendant de longuessemaines. Pour occuper ses journées, sa mère lui offre une boîte de peinture. Il découvre alors le plaisir de dessiner. Dès son rétablissement, tout en réintégrant l'étude, il suit des cours de dessin. En 1890, Matisse abandonne définitivement les études de droit pour se consacrer à la peinture. L'année suivante, il s'installe à Paris. Après avoir été admis à l'Ecole Nationale Supérieure desBeaux-Arts, il fréquente l'atelier de Gustave Moreau en 1895. Il y rencontre Georges Rouault, Albert Marquet et visite des expositions de Corot et Cézanne.

R1 Texte Bio1
Durant sa carrière, Matisse réalise de nombreux voyages dans l'espoir de trouver réponse à ses questions picturales. Il voyage à Londres, à Ajaccio, à Saint-Tropez, à Collioure, en Algérie, à Munich. C’est cependant Tahiti qui vale plus l’impressionner. Matisse part surtout à cause de la lumière. « J'irai vers les îles, pour regarder sous les tropiques, la nuit et la lumière de l'aube qui ont sans doute une autre densité. La lumière du Pacifique est un gobelet d'or profond dans lequel on regarde. Je me souviens qu'à mon arrivée, ce fut décevant et puis peu à peu, c'était beau, c'était beau, c'était beau ! Les feuilles deshauts cocotiers, retroussées par les alizés, faisaient un bruit soyeux. Ce bruit était posé sur le grondement de fond des vagues de la mer venant se briser sur le récif. Je me baignais dans le lagon. Je nageais autour des couleurs des coraux soutenus par les accents piquants et noirs des holothuries… ».

R4 Texte Tahiti 2
" En travaillant depuis quarante ans dans la lumière et l'espaceeuropéens, je rêvais toujours à d'autres proportions qui pouvaient se trouver dans l'autre hémisphère. J'ai toujours eu conscience d'un autre espace dans lequel évoluaient les objets de ma rêverie. Je cherchais autre chose que l'espace réel. Voilà pourquoi quand j'étais à Tahiti, je me recueillais pour rechercher les visions de la Provence, pour les opposer brutalement à celles du paysage océanien. Laplupart des peintres ont besoin du contact direct des objets pour sentir qu'ils existent et ils ne peuvent les reproduire que sous leur condition strictement physique. Ils cherchent une lumière extérieure pour voir clair en eux-mêmes ".

R12 Texte 3
Photo

Rez – Pièce 2 A
La simplification
R15 Texte simplification de la ligne 4
Henri Matisse, le maître incontesté de la couleur, a trouvé dansl’utilisation du noir et blanc un mode d’expression en accord avec la recherche de simplicité et de pureté qui caractérise son art. Le noir, le blanc et leurs multiples déclinaisons fournissent toute la gamme nécessaire pour exprimer un visage, un nu, un intérieur, un feuillage, un bocal de poissons, une coupe de fruits. Le trait vient d’un seul jet, ne souffre aucun repentir.Rez– Pièce 2
Rencontre avec Tériade
Mur
R21 Texte 5

En 1941, Tériade, heureux éditeur de la revue Verve, demande à Henri Matisse de réfléchir à un ouvrage entièrement formé de planches de gouaches découpées. Il s'agit d'une nouvelle technique que Matisse découvre alors et qui le libère du rapport classique opposant la couleur et le trait. Cette idée germe chez Tériade à l'été 1939lorsque Matisse réalise la couverture de Verve, avec l'une de ses premières gouaches découpées. Cette couverture, "La Symphonie chromatique" est pour Tériade à la fois un incroyable défi et sa plus grande réussite. L'oeuvre réalisée par Matisse est une gouache découpée de 26 couleurs différentes. Il fallut donc trouver une technique qui retranscrive l'extraordinaire variété de l'oeuvre, sans trahir...
tracking img