Henri tolain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie[modifier]

Il est né d'Antoine Tolain, maître de danse et de Jeanne Louise Adélaïde Pouplan. Henri Tolain entre en apprentissage chez un ciseleur sur bronze. Il exercera d'ailleurs cemétier dans un atelier puis à domicile.

Il suit avec attention l'enseignement du républicain Jules Andrieu et lit beaucoup Proudhon. Après la loi de mars 1852, il participe au renouveau des sociétésmutuelles. Son rêve est que les coopératives de production fonctionnent sur le crédit mutuel. Dans les années 1860, le mouvement ouvrier renaît. En octobre 1861, il propose de faire élire desreprésentants des principaux métiers dans les grandes villes. Il est nommé secrétaire adjoint de la Commission de la rue du Temple. Cette commission procède aux élections des délégués parisiens. Il se présenteaux élections législatives de mai 1863 mais se désiste. Il se présente ensuite aux partielles de la Seine en mars 1864. Le 18 juin 1865, il publie un article dans La Tribune Ouvrière dans lequel il semontre opposé aux cabarets et aux auteurs de romans.
Le Manifeste des Soixante[modifier]

En 1864, avec l'aide du journaliste républicain Henri Lefort, Henri Tolain rédige un texte qui est signépar soixante ouvriers. Il est publié dans l'Opinion Nationale. Ce manifeste est un programme de revendications sociales pour soutenir une candidature ouvrière à une élection partielle. Ce texte demandeune réelle démocratie politique, économique et sociale. Il proteste contre l'exclusion des ouvriers de la vie politique. Il exprime aussi le désir que la place du monde du travail soit enfin reconnuedans la société. La grève est légalisée le 25 mai 1864, grâce à la loi Ollivier, à condition qu'elle ne provoque aucune violence, et qu'elle n'atteigne pas la liberté du travail.

Le manifeste desSoixante compte sept revendications immédiates :

Abroger l'article 1781 du Code Civil ainsi formulé : Le maître est cru sur son affirmation pour la quotité des gages, pour le paiement des...
tracking img