Hermes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Hermès, où l’épopée d’une grande marque

1. Présentation de l’entreprise

a. Histoire de la marque
Hermès, c’est avant tout l’histoire d’une épopée familiale, une passion qui se transmet de génération en génération, et cela depuis 170 ans. La maison Hermès représente aujourd’hui une valeur sûre dans l’univers du luxe. Authenticité, volupté et tradition sont les maîtres mots de cettemaison reconnue, dont l’excellence illustre parfaitement la merveille du luxe français.
Pourtant, qui aurait pu penser au départ qu’un réfugié allemand établit dans le quartier des grands boulevards, avec une manufacture de harnais et de selles, serait à l’origine d’un des plus grand empire familiale ?
Et pourtant, c’est en 1837 que Thierry Hermès installe son atelier de bourrelier et de sellier,rue Basse-du-Rempart, près de l’église de la Madeleine à Paris. Durant cette période, la capitale est en pleine expansion et le cheval est le moyen de locomotion par excellence. Le petit atelier devient très vite une référence en matière d’équipements équestre, ce qui lui vaut en 1867, la médaille de première classe à l’exposition universelle. Dès lors, il ne cesse d’être sollicité par les plusgrands, le nom d’Hermès résonne dans toutes les cours européennes. Cela propulse alors la maison sous les feux de la rampe, le Tsar Nicolas II lui commande nombre d'harnachements et de selles d'exceptions. Thierry Hermès côtoie désormais les rois et les hommes puissants de ce monde.

En 1878, Charles-Emile, succède à son père puis ce sera au tour d'Adolphe de prendre la suite secondé par sonfrère, Emile Maurice.
Nous sommes au début du XXème siècle, les chevaux cèdent la place aux automobiles. Hermès se tourne alors vers la carrosserie et commence à exporter.
L’entreprise entame le nouveau siècle par la création du "sac haut à courroies", destiné aux cavaliers pour ranger celles et bottes. Dès 1922, l'activité s'étend à la maroquinerie, aux gants, bracelet-montre, articles de sport etde voyage... Curieux de tout, les frères Hermès parcourent le monde en quête de nouvelles idées. C'est au cours d'un de leurs voyages en Amérique qu'ils découvrent les leviers de l'avenir : la production de masse, les nouveaux moyens de transport qui vont favoriser l'essor de l'industrie du bagage. Et, une ingénieuse invention : la fermeture à glissière pour laquelle ils obtiendront l'exclusivitéen France et qui deviendra l’accessoire indispensable pour la maroquinerie et la mode. Celle-ci s’imposera même sur les modèles de Coco Chanel.

Dans les années 30, la dynastie Hermès se renforce avec l'arrivée de ses trois gendres qui apporteront chacun une dynamique. Hermès développe une ligne de couture destinée aux élégantes sportives et quelques succès mythiques voient le jour: le"sac à hautes courroies" pour dames, agenda en cuir, "sac à dépêches" (1935), bracelet "chaîne d'ancre" (1938), veste et tenue de cavalière...
1er carré de soie de 1937, intitulé « Jeux des omnibus et dames blanches ».

C’est à travers cette pulsion créatrice que le carré Hermès verra le jour. En 1837, ce tissu taillé dans de la soie,utilisé au départ pour les casques de jockeys, se transforme très vite en accessoire de mode. Bon nombre de célébrités de l’époque, comme Grace Kelly ou Jacky Kennedy, se l’approprient. Pas moins de 1500 modèles ont été créés depuis avec pour chacun une déclinaison autour de 10 à 12 camaïeux de couleurs. Mais la marque signe également son succès, grâce à sa maroquinerie. En effet, le classique de lamaison, dénommé au départ « haut à courroies », devient le sac fétiche de la princesse de Monaco, et ainsi, le légendaire sac Kelly.







C'est aussi l'année où la griffe ouvre ses boutiques à Cannes, Deauville et Biarritz pour fêter son centenaire.

Pendant la seconde guerre...
tracking img