Herodias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir de Français

Dossier : Biographie de Victor Hugo

Petit Sommaire

I ) - Biographie De Victor Hugo
II ) - Définition du romantisme
III ) - Quelques œuvres

I ) - Biographie De Victor Hugo

Poète, romancier, dramaturge, critique, Victor Hugo est, certes, un auteur d’une stature incomparable et inégalée. Sa devise «!Ego Hugo!», qui traduit son orgueil légendaire (sa mégalomanie,selon ses détracteurs), a poussé Jean Cocteau à écrire que «!Victor Hugo était un fou qui se croyait Victor Hugo.!».

Victor Hugo est né en 1802 à Besançon d'un père Colonel, puis général d'Empire (ce point est important car Hugo révérait son père et à travers lui, l'armée napoléonnienne.), Léopold Hugo.
Son enfance est mouvementée entre Paris et les lieux de mutation de son père, entrel'amant de sa mère (le général Victor Lahorie) et les maîtresses de son père. Le jeune Victor est un élève doué qui prépare l'Ecole polytechnique au lycée Louis le Grand.
Mais sa vocation poétique s'éveille tôt : dès quinze ans, il reçoit un prix de l'académie française.
A 17 ans, il écrit son premier roman et fonde avec ses frères Abel et Eugène une revue, Le Conservateur littéraire.
Il affirmealors «Je veux âtre Châteaubriand ou rien».

Dans les années 1820, il devint l'une des figures principales du mouvement romantique français.

En 1822, il épouse Adèle Foucher dont il était amoureux depuis son adolescence. Elle lui donnera cinq enfants : Léopold (mort à trois mois), Léopoldine (1824) Charles (1827) Victor (1828) et Adèle (1830). Fervent monarchiste comme sa mère, Hugo reçoitla légion d'Honneur à 23 ans.

« Mais un événement provoque un revirement dans ses convictions politiques : à une soirée donnée à l'ambassade d'Autriche, l'huissier annonce l'entrée des maréchaux de Napoléon 1er Soult, Mortier et Macdonald en omettant volontairement leurs titres de duc donnés par Napoléon. Le scandale est énorme. Hugo réagit comme si on avait insulté son père, comte d'Empire. Ilrallie progressivement l'opposition au régime, le camp des libéraux et des orléanistes. »

Mais bientôt son évolution s'accélère. Il rêve d'assurer le triomphe du romantisme par un coup d'éclat : la conquête de la scène. En 1827 , en publiant Cromwell, drame en vers, accompagné d'une Préface qui constitue le manifeste anticlassique le plus éclatant et définit le drame romantique, il devientchef de file des romantiques, considérés comme des révolutionnaitres en littérature (puisqu'ils s'opposent au classicisme).

La préface du drame historique de V. HUGO, pose les jalons de la révolution romantique et impose son auteur comme chef de file emblématique du mouvement qui se rapproche du Globe. HUGO et SAINTE-BEUVE fondent alors un " cénacle " qui prend pour lieu de réunion l'appartementd'HUGO, rue Notre dame des champs. Toute la brillante création littéraire de l'époque se trouve ainsi réunie, énonçant au fur et à mesure les nouveaux principes du Romantisme . Le « Cénacle » est constitué de romantique militants, artistes ou écrivains comme : Dumas, Mérimée, Balzac, de Nerval, et Gautier . C'est le quartier général où a été préparé, dans une activité fièvreuse, la batailled'Hernani

Sa renommée de poète lyrique était confirmée par la publication de divers recueils de vers. L’éclatante révélation de Hugo comme poète romantique date en effet de 1829 avec le recueil des Orientales, nourri d’images de la Grèce en flammes et de visions de villes espagnoles. Des Feuilles d’automne (1831) au recueil les Rayons et les Ombres (1840), s’affirment les thèmes majeurs de la poésiehugolienne : la nature, l’amour, le droit du rêve. Dans les Voix intérieures (1837) apparaît le personnage d’Olympio, double et interlocuteur du poète, qui fut immortalisé peu après par le célèbre poème «!Tristesse d’Olympio!» dans les Rayons et les Ombres.

En 1830, il devint plus célèbre encore grâce au succès de Hernani, une pièce qui donna lieu aux controverses sérieuses, car elle...
tracking img