Heros

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Envoyé par Laetitia.

Préface de Pierre et Jean
« le roman »

• Décide de parler du roman en général.
• Puis s’interroge sur la définition du critique littéraire.(critique qui lui reproche dene pas écrire véritablement des romans, justement.)
- Le critique doit être détaché de toutes les idées reçues.
- De plus, le fait de se croire capable de donner les critères du roman, deparvenir à distinguer un roman de ce qui ne l’est pas, relève de l’incompétence plus que du savoir.
• Soulève le problème de l’absence d’unité du genre romanesque. Le fait de donner des critèresétant la preuve de l’appartenance à une Ecole, une esthétique.
• M. invite le critique à inciter les jeunes auteurs à choisir des voies nouvelles, revendiquer une originalité.
➢ « Le talentprovient de l’originalité, qui est une manière spéciale de penser, de comprendre et de juger. »
➢ « un critique, qui méritait absolument ce nom, ne devrait être qu’un analyste sans tendance, sanspréférences, sans passions… »
critique = juge impartial, qui doit mettre de côté sa personnalité
Maupassant récuse les idées d’école et de norme.
• Mais, la plupart des critiques ne sont quedes lecteurs :
- Le lecteur traditionnel : attend qqch d’une lecture (rêve, peur, pleur.. )
- Le lecteur d’élite : quête du Beau (peu importe la forme).
• Les théories de l’art toutesaussi différentes les unes que les autres.
Naturalisme et réalisme = quête de la réalité.
• Mais en réalité, peu importe la création, pourvu qu’il soit un artiste.
• A chaque perspective(réaliste, naturaliste) doit correspondre des éléments, des choix propres.
• Le plus important n’est pas dans l’émotion qui en résulte, mais plus dans l’adresse de l’écrivain, « d’où se dégage le sensdéfinitif de l’œuvre ».
• La déconcertation des critiques est normale, on déplace l’intérêt que l’on porte à une œuvre : de l’intrigue à l’habileté.
• « Si le romancier d’hier choisissait et...
tracking img