Herti

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3871 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MSB – Sujet 3 : Vérifications à l’EC5 – Chapitre 33 : Vérifications des ASSEMBLAGES ELU

VERIFICATIONS DES ASSEMBLAGES (ELU)
331 - COMPORTEMENT GENERAL DES ASSEMBLAGES PAR TIGES 3311) Principe général de vérification

EffortELU ≤ Résis tan ce,R d

Ø Déterminer l’effort ELU à reprendre par l’assemblage Ø Estimer le nb des tiges d’assemblages et les prédisposer Ø Calculer la résistancecaractéristique par tige et par plan de cisaillement résistance caractéristique dépend de : o La portance locale du bois fh,k o Du moment plastique de la tige My,k o Du mode de rupture § Mode 1 : rupture du bois § Mode 2 : rupture mixte § Mode 3 : rupture de l’acier Ø Calculer o o

Rk. Cette

Rd, résistance de calcul

Rd =

Kmod,

DT tableau 1.5

k mod .R k γM

γM = 1,3 pour lesassemblages

Ø Multiplier R d par le nombre de tige et par le nombre de plan de cisaillement, éventuellement en prenant en compte le nb efficace de tiges. Ø Vérifier que

EffortELU ≤ Rd

Ø Disposer définitivement les tiges § distance entre tiges § distance bord chargé § distance bord libre si réduction des distances imposées, modifications des portances locales et nouveau calcul de Rk et Rd.conditions particulières selon type de tige 3312) Les modes de rupture L’ EC5 prévoit 3 modes de rupture (voir ci dessus) classés en deux familles (simple cisaillement et double cisaillement). Nous distinguerons les assemblages ; Bois / bois Bois / métal

L’EC5 donne une série d’équations (voir ci dessous) qui correspondent aux résistances caractéristiques pour 1 plan de cisaillement et pour 1 organed’assemblage Les calculs fastidieux seront évités par l’utilisation des feuilles de calcul automatiques du fichier excel « COACH-EC5 »

Page 1 / S3/CH33

V.TASTET-09/06

MSB – Sujet 3 : Vérifications à l’EC5 – Chapitre 33 : Vérifications des ASSEMBLAGES ELU

BOIS / BOIS

Rk sera le minimum des formules ci dessous (a) (b) (c)

fh,1 t1d
fh,2 , t 2 d
2 2    t fh,1t1d  2 2 +  t 2  + β3  t 2  − β 1 + t 2   β + 2 β 1+       t    t1  t1   1+ β  t1       1        Fax ,rk 4β(2 + β)M y f td 1,05 h,1 1  2β(1 + β) + − β + 2 2+β  4 fh,1t1 d     Fax,rk 4β(1 + 2β)M y fh,1t 2d  1,05 − β +  2β² (1 + β) + 2+ β  4 f h,1t 2 d  2   F 2β 1,15 2M y fh,1d + ax ,Rk 1+ β 4

rupture de t1 rupture de t2 rupture de t1 et de t2

(d)

rupturemixte t1 et tige

(6.2.1e)

(e)

rupture mixte t2 et tige

(f) (g) (h) (j)

rupture tige

fh,1t1d
0.5 fh,2t2 d

rupture de t1 rupture de t2 rupture mixte t1 et tige

1.05
1.1 5

 F 4β(2 + β)M y fh,1t1d  − β + ax ,Rk  2β(1 + β ) + 2 2+β  4 fh,1t1 d   
Fax,Rk 2β 2M y fh,1d + 1+ β 4

(k)

rupture tige

Avec : t1, t2 f h,1,k et f h,2,k ß, d, My,k F ax,Rk épaisseur piéceslatérales et t2 épaisseur pièce centrale résistance caractéristique en portance locale en t1 et t2 rapport (f
h,2, k

/f

h,1, k

)

diamétre de la tige moment plastique caractéristique de la tige effet de corde, à prendre en compte s’il est connu, sinon prendre 0. Les feuilles de calcul en annexe négligent l’effet de corde.

Page 2 / S3/CH33

V.TASTET-09/06

MSB – Sujet 3 :Vérifications à l’EC5 – Chapitre 33 : Vérifications des ASSEMBLAGES ELU

BOIS / METAL

Mode de rupture 1 : a, e, f, j, l, Mode de rupture 2 : b, c, g, h, Mode de rupture 3 : b, d, k, m

(rupture du bois) (rupture mixte) (rupture de l’acier)

1. Simple cisaillement - Plaque métallique mince, t = 0,5d, prendre le mini des deux équations (a)

0,4 fh,1t 1d

(b)

1.15 2 M y f h,1d +

Fax ,Rk4

2.Simple cisaillement - Plaque métallique épaisse, t > d, prendre le mini des deux équations (c)

  4My fh,1t1d  2 + − 1 2 fh,1t1 d    

(d)

2,3 2 M y fh,1d +

Fax ,Rk 4

(e)

f h,1t 1d

Pour 0,5d < t < d, effectuer une interpolation linéaire 3.Double cisaillement - Plaque métallique centrale, prendre le mini des trois équations (f)

fh,1t 1d

(g)

(h)

2,3...
tracking img