Heureux qui comme ulysse du bellay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1960 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Joachim du Bellay - Heureux qui comme Ulysse...
Pour mener une lecture méthodique de ce sonnet en alexandrins (comme le sont tous les sonnets du recueil) l'on peut adopter les axes de lecture suivants :
_ Lyrisme et expression de la nostalgie
_ La "préférence nationale"
_ Un sonnet éminemment humaniste

Lyrisme et expression de la nostalgie
Si le lyrisme se caractérise parl'expression de sentiments personnels, il n'est pleinement manifeste qu'à partir du second quatrain. Les occurrences du pronom de la première personne, "je", du déterminant "mon, ma" (qui indique ici une relation plutôt que la possession), l'interjection "hélas", en incise sous l'accent d'hémistiche du vers 5, voilà autant de moyens langagiers qui concourent à transcrire l'expression personnelle dusentiment. La modalité interrogative et la répétition de la même question : "reverrai-je", à l'initiale des vers 5 et 7, traduit un sentiment de nostalgie d'autant plus fort (et discret en son expression), que la première question : "Quand reverrai-je", est une interrogation partielle, alors que la seconde : "Reverrai-je" est une interrogation totale. La question ne porte plus sur la date mais sur lefait. Les adjectifs épithètes antéposés, "petit (village)" et "pauvre (maison)" ont de ce fait une valeur affective. L'expression du sentiment semble même déséquilibrer le vers : l'on constate en effet deux enjambements :

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Ajoutons enfin le lexique, qui associe"pauvre maison" et "petit village" à "une province" (c'est-à-dire un domaine qui peut être un royaume) par la tournure définitive et de subjectivité affirmée : "qui m'est". Le double adverbe "beaucoup davantage" clôt le quatrain avec une lourdeur qui révèle l'insistance, voire le poids de la nostalgie. Poids que confirme l'emploi du présent, opposé aux deux futurs : présent d'énonciation ou"présent étendu", il marque ici une certitude : celle du sentiment.

Enfin, la cheminée qui fume et le clos (jardin muré) évoquent une intimité modeste mais chaleureuse : le séjour auprès du feu et celui sous quelques arbres familiers : le passage des saisons, leur retour...

Le lyrisme prend une tournure différente dans les deux tercets, où l'on retrouve l'emploi de la première personne dusingulier, l'expression de la subjectivité personnelles avec le verbe "plaire" et l'adjectif "petit", ... Ces deux tercets seront toutefois examinés dans le développement suivant.

La "préférence nationale"
Les deux tercets forment en fait un sizain, strophe de six vers, ce que confirme la syntaxe (une seule phrase pour les six vers). L'expression de la préférence tient d'abord à l'emploi ducomparatif de supériorité, en deux vers d'abord, en deux hémistiches pour la suite (avec une inversion entre comparant et comparé au vers 14, qui constitue ainsi une "pointe").

La syntaxe est modifiée de façon à ce que l'adverbe comparatif se trouve antéposé. Il en résulte deux "effets" : l'anaphore de "plus", lequel prend de l'autonomie et acquiert de ce fait un plus grand "impact". La subjectivitéqu'il transcrit n'est plus nostalgique uniquement, mais presque rageuse du fait de l'anaphore. Le second effet est le rapprochement du comparé et du comparant ce qui renforce leur contraste. Notons que le comparé réfère au pays natal de Du Bellay (dont il n'a que le souvenir) et le comparant à Rome (où il se trouve).

La syntaxe se fait également elliptique : la première comparaison "occupe"deux vers :

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais romains le front audacieux,

La comparaison suivante ne nécessite qu'un vers, mais la proposition comporte un verbe encore :

Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine

Dans le second tercet (ou le second "mouvement" du sizain), l'ellipse affecte le verbe, et chaque vers comporte une comparaison :...
tracking img