Hezbollah et le liban

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6658 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ETAT LIBANAIS

ET LE HEZBOLLAH

SOMMAIRE

INTRODUCTION page 3

L’ETAT LIBANAIS page 3
I - Situation géographique du Liban
II - Histoire du Liban
III - Population du Liban
IV - Les différentes langues
V - Les différentes religions
VI - La politique au Liban
VII - L’économie libanaise
VIII - Les Guerres

LEHEZBOLLAH page 10
I – Origine du Hezbollah
II – Idéologie du parti de Dieu
III – Actions du parti chiite libanais
IV – Armée du Hezbollah
IV – Les modes d’actions du Hezbollah
V – Pouvoir au sein de l’organisation
VI - Lien avec l’Etat libanais

LA SITUATION ACTUELLE AU LIBAN page 13
I - Le problème du confessionnalisme auMoyen-Orient
II - L’Iran et la Syrie : Le cœur du Hezbollah
III - L’affaire HARIRI et les conséquences sur le Hezbollah
IV - L’IRAN A TRAVERS LE HEZBOLLAH
V - LE CANDIDAT DU HEZBOLLAH AU POUVOIR

CONCLUSION page 19

ANNEXES page 20

L’ETAT LIBANAIS ET LE HEZBOLLAH

INTRODUCTION

Le Liban, aussi appelé le pays du cèdre, est un Etat situé dans leMoyen Orient. Ce pays est très connu de part son histoire, sa culture, sa pluralité religieuse et linguistique, ses guerres et part d’autres aspects comme la politique. Quel est la particularité du pays du cèdre ? Qui est le Hezbollah libanais et que veulent t’ils ? Comment se sont-ils développés au Liban ?
Pour répondre à ces questions, nous présenterons dans un premier temps l’Etat Libanais et sescaractéristiques puis nous évoquerons les différentes particularités du Hezbollah. Enfin dans un second temps, nous parlerons des alliées du Hezbollah, leurs intérêts communs et la situation actuelle au Liban.

L’ETAT LIBANAIS

I - Situation géographique du Liban

Le nom du Liban (en arabe Loubnan), qui signifie blanc en araméen, est celui de sa montagne, qui se différencie des pays voisinspar sa particularité climatique et végétale. Son emblème est le cèdre d’où son appellation : pays du cèdre.
C’est un petit pays de 10 400 km² au bord de la méditerranée, sa longueur est d’environ 250 km sur 40 à 70 de largeur, limité au Nord et à l’Est par la Syrie, au Sud par l’Israël/Palestine.
Le climat est tempéré et pluvieux à certaines périodes.

II - Histoire du Liban

a) Au IIIème millénaire av. J-C

Le Liban qui faisait parti de la Phénicie était un carrefour culturel et principalement commercial. Les Cananéens et les Phéniciens (créateurs de l’alphabet en 22 caractères) établirent sur la côte des comptoirs et fondèrent des cités-États (Tyr, Sidon, Byblos, Beyrouth).

b) En 333 av. J-C

Alexandre le Grand (le plus grand conquérant de l’Antiquité) récupère laSyrie et la Phénicie et met fin à son indépendance.

c) En 64 av. J-C

Pompée (Général et homme d’Etat romain) conquiert la Phénicie et l’annexe à l’Empire romain. Durant cette période, les cités renouent avec la prospérité et le commerce reprend son essor. L’araméen se diffuse parmi la population. La christianisation progresse après le partage de l’Empire romain en 395 apr. J.-C.

d) Laconquête musulmane de 636

Suite à la conquête arabe, la population se modifia considérablement, car des Arabes, des Perses et des Juifs entrèrent dans le pays. La conquête musulmane de 636 réduisit progressivement les chrétiens du Proche-Orient à une minorité. En revanche, les maronites réussirent à conserver une certaine autonomie en raison de leurs liens avec Byzance, avec l'Occident et avecles autres minorités du Mont-Liban.

e) Au Moyen-âge

Au Moyen-âge, lors des croisades, les Francs dominèrent le Liban jusqu’en 1289. Ensuite, l’autorité des mamelouks gouvernèrent de la fin du XIIIe siècle jusqu’en 1516, soit lors de l’arrivée des Ottomans. Ce fut une période politiquement instable au cours de laquelle les maronites, les druzes et les chiites entrèrent en conflit les...
tracking img