Hg zineb

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une Europe soumise à la logique bipolaire lors des grandes crises de la guerre froide : 1947-1961

A) Une Europe sous influence

La conférence de Yalta s’organise enfévrier 1945 : Staline reçoit Winston Churchill, premier ministre américain ainsi que François Roosevelt, président des Etats-Unis. Lors cette conférence de paix à l’ambiance cordiale, lesgrands chefs de gouvernement de l’URSS, du Royaume-Uni et des Etats-Unis vont opter pour une stratégie commune dans le but de précipiter la guerre et de régler le sort des malheureuxvaincus. Ils désirent avant tout la paix nécessaire à la reconstruction des nations sur le plan matériel et psychologique. Ils prennent donc la décision de diviser l’Allemagne en deux zonesd’occupations : une moitié pour l’USA, la Grande Bretagne et la France et l’autre pour l’URSS. Berlin elle-même sera divisée en quatre.
Les rencontres se poursuivent, les trois grands vont ànouveau se retrouver en Juillet 45 à la conférence de Potsdam où l’atmosphère est cette fois-ci plus tendue en raison des plaintes de Staline concernant l’arrêt de l’aide américaine.Cette conférence va cependant régler le sort de l’Allemagne : elle subit « les 3D » c’est-à-dire une démilitarisation, un désarmement total et une dénazification.
Le déclin de l’Europe estconfirmé à la fin de cette guerre, l’Allemagne est anéantie et occupée par les alliés, de même pour l’Autriche et l’Italie. L’Europe est désormais soumise à la logique bipolaire. La guerrefroide débute en Méditerranée qui sera l’un des sites privilégiés de la compétition entre l’URSS et les Etats-Unis.
Dans l’affrontement Est-ouest, la guerre de propagande estomniprésente dans les domaines politiques, culturels et économiques et privilégie la manipulation des émotions dans l’objectif d’influencer l’opinion publique.

KARAMI SENHAJI ZINEB TS2
tracking img