Hgguio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1994 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le dernier jour d’un condamné

Victor Hugo publie en 1829 Le dernier jour d’un condamné de façon anonyme, et il y ajoute un fac-similé de chanson manuscrite en argot pour laisser croire qu’il s’agissait de véritables mémoires de condamné, mais il suggérait dans une petite préface que c’était l’œuvre d’un rêveur. La publication déclencha une polémique.

Le livre est l’histoire d’un homme qui aété condamné a mort et, alors, il se propose d’écrire ce qu’il vit pendant ses dernières semaines de vie. Nous ne savons ni le nom de cet homme ni ce qu’il a fait pour être condamné à mort, mais nous pouvons comprendre et vivre avec cet homme ce que veut dire être condamnés à mort.

Cet homme nous dit tout ce qu’il fait quand il est en prison ; il devient aussi le spectateur de la scènehorrible du ferrage des forçats. Puis il pense au moment où il devra aller à la guillotine ; il a peur mais il ne veut pas que les autres le sachent.

Il continue à espérer dans la grâce qu’il n’aura jamais.

Il nous parle aussi de sa fille et du jour où il a pu la voir et il nous dit qu’il a été content parce qu’il a pu la voir, mais il n’est pas content parce qu’elle ne l’a pas reconnu. Il nousdécrit quelque aspect de son passé : une rencontre avec une jeune fille ; il décrit des monuments qu’il a vus.

Il cesse d’écrire quand le moment de l’exécution est arrivée : "Quatre heures". Le livre est séparé en trois parties : Bicêtre, la Conciergerie et la Mairie qui sont elles-mêmes séparées en trois parties : Bicêtre : le procès, le ferrage des forçats et la chanson ; la Conciergerie : levoyage vers Paris, la rencontre avec la friauche et la rencontre avec le geôlier qui lui demande les numéros pour jouer à la loterie ; enfin l’Hôtel de Ville : le voyage dans Paris, la toilette du condamné et le voyage vers la Place de Grève où est installé l’échafaud.

Le STYLE : L’auteur utilise un langage simple ; mais aussi très particulier. Il utilise beaucoup les antithèses, par exemple lamort et la vie, la captivité et la liberté, l’argot et les mots littéraires, le condamné et le roi ; puis il utilise l’anaphore,..... pour rendre plus fort le cri d’horreur du condamné. Il écrit aussi plusieurs fois le "condamné à mort". Dans l’ensemble de l’ouvrage, il y a le monologue du condamné.

PERSONNAGES

le condamné à mort : nous ne savons ni son nom ni ce qu’il a fait pour êtrecondamné a mort. Il a très peur et il voudrait être sauvé par la grâce du roi, mais il sait que cela est impossible. Il semble s’être repenti pour ce qu’il a fait. Il est jeune, sain et fort, il a une bonne éducation (il cite des phrases en latin au concierge qui lui permet de faire la promenade une fois par semaine avec les autres détenus, chap. V ; second tome des voyages de Spallanzani dont il litquelques pages à côté d’une jeune fille, chap.XXXIII). Il dit que pour lui le temps passe plus vite que pour les autres. Il n’aime pas la foule et il ne l’aimera jamais et lui-même n’a jamais aimé voir tuer un condamné à mort. Il aime sa fillette Marie et est très préoccupé pour son futur : chap. XXVI : "Quand elle sera grande ... Elle rougira de moi et de mon nom ; elle sera méprisée, repoussée, vileà cause de moi qui l’aime de toutes les tendresses de mon coeur."

les geôliers : quelque uns sont gentils avec le protagoniste ; d’autres ne le sont pas. Il y a des geôliers qui parlent avec lui et lui demandent beaucoup de choses et d’autres qui le traitent comme un animal.

Sa fillette : Elle s’appelle Marie et elle a trois ans au moment de sa visite en prison. C’est une fillette qui atrès envie de vivre. Mais quand elle parle avec le protagoniste, elle dit que son père est mort (c’est ce que lui a dit sa mère) : elle ne reconnaît plus son père qu’elle ne voit plus depuis plusieurs mois.

Sa femme et sa mère : Elles ne sont pas décrites ; mais elles sont citées en référence à la souffrance, à la peine indirecte que l’on fait subir aux membres de la famille du condamné a mort...
tracking img