Hihi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

« Les apparences désigne un déguisement omniprésent » la citation de Pascal nous explique que les apparences portent un masque. Ce qui nous montre que les apparences ne sont pas celles que l’on croit car elles sont dissimulées derrière un « déguisement » qui nous trompe sur ce que l’on pense être, cela nous donne une illusion des choses. On aborde ici les thèmes del’impression, du réel, de la perception et de l’interprétation. Les apparences sont-elles toujours trompeuses ? Notre thèse sera la suivante : si les apparences ont une source réelle pourquoi les qualifient-ont également d’irréelles. Nous étudierons dans un premier temps les apparences sont par nature trompeuses puis l’innocence des apparences et enfin l’apparence, seule source de connaissance du monderéel pour un être fini.
PREMIERE PARTIE
Apparence vient du bas latin apparentia du latin classique apparere qui signifie apparaître. C’est un aspect, conforme ou non à la réalité, sous lequel quelque chose, quelqu'un apparaît à la vue ou à l'esprit ou encore un état d'un acte ou d'une situation juridique dont les caractéristiques ne correspondent pas à sa véritable nature, mais qui permet parfoisde créer une situation juridique valable. Ce qui apparaît à la surface des choses, par opposition à ce qui est en profondeur, essentiellement. Ou bien encore en apparence, extérieurement, à en juger d'après ce qu'on voit. Sauver, ménager les apparences, ne rien laisser paraître qui puisse nuire à la réputation ou blesser les bienséances.Ainsi, les apparences permettent de dissimuler des réalités aux yeux des autres dans le but de cacher sa véritable nature. Par exemple, je cache à ma mère que j’ai des mauvaises notes pour qu’elle continue de croire que je suis un bon élève. Tromper signifiait au 17ème siècle «  jouer de la trompe ». C’est un verbe neutre qui, en prenant la formeréfléchit devient «  se jouer de ». Il a plusieurs sens, tout d’abord, c’est abuser de la confiance de quelqu’un, d’autre part cela peut être induire en erreur avec des artifices ou encore trahir, être infidèle ou bien quelque chose qui donne lieu à l’erreur ou à la méprise et enfin utiliser un artifice pour faire oublier, éliminer ou atténuer un sentiment ou une sensation désagréable. Par exemple,dans l’élégance du hérisson de Muriel Barbery, le livre nous donne l’exemple même d’une apparence trompeuse. En effet, une concierge d’immeuble est tout ce qu’il y a de plus banale, elle est renfermée et a l’air ignare or cette dernière est extrêmement cultivée et est passionnée par tous les grands auteurs et philosophes tel que Kant, Nietzche et autres.

Nous avons donc pu voir que lesapparences sont trompeuses par nature car elles ont pour but de dissimuler des choses et de cacher la véritable nature de la chose. Or, ces dernières sont trompeuses et toutes choses trompeuses induisent en erreur car nous n’avons pas pu soupçonner la nature véritable de ce que l’on croyait jusqu’à présent être une toute autre chose.
DEUXIEME PARTIE
L’étymologie du mot innocence vient du latininnocens «  qui ne fait pas de mal ». Si l’on décortique cette signification, on parle d’abord de l’état de ne pas être coupable. En ce sens, les apparences ne sont pas coupables d’être ce qu’elles sont puisque c’est dans leurs natures, elles n’ont pas décidé de l’être. De plus, on peut faire une référence à une certaine qualité puisqu’il ne commet pas le mal il est donc pur et candide. Or, la puretéest bonne a qualifier pour un sage et le candide, si l’on se réfère à Voltaire, est un être gentil mais naïf il ignore tout du danger. Il en est de même pour l’apparence, qui derrière son aire innocente cache la vérité. C’est également quelqu’un qui ne nuit pas aux autres et qui n’est pas malfaisant. Ainsi, les apparences dont la nature est trompeuse donc malsaine a la faculté de se faire...
tracking img