histo-geo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Apprendre à lire un bilan

1 sur 5

http://cours-gratuits.toutapprendre.com/?cours=apprendre-a-lir...

2

J’aime

5,4k

Rechercher sur le site

COURS GRATUITS | LANGUES | BUREAUTIQUE |MULTIMEDIA | BIEN‐ÊTRE ET LOISIRS | VIE PROFESSIONNELLE | SOUTIEN SCOLAIRE

04/10/2014 15:24

Apprendre à lire un bilan

2 sur 5http://cours-gratuits.toutapprendre.com/?cours=apprendre-a-lir...

04/10/2014 15:24

Apprendre à lire un bilan

3 sur 5

http://cours-gratuits.toutapprendre.com/?cours=apprendre-a-lir...

04/10/2014 15:24

Apprendre à lire un bilan

4 sur 5http://cours-gratuits.toutapprendre.com/?cours=apprendre-a-lir...

Comment le bilan est‐il présenté ?
Les postes d’ac f sont présentés en ordre descendant du plus
immobilisé terrains et construcons
vers le plus
liquide. l’argent en caisse.
Les postes de passif sont présentés par ordre de stabilité :
Les fonds propres qui sont d’une stabilité parfaite puisqu’il s’agit du capital social etdes réserves non distribuées.
Les de es financières à long et moyen terme (la part à court terme étant fréquemment reclassée en bas de bilan) dont les échéances
sont de plus connues dans le temps.Les de es d’exploita on qui sont des de es à court terme.

Défini on
d’un bilan
financier
Un bilan
financier est
une

photographie de la situa on financière d’une entreprise à un instant « t ».
Ilse compose de deux colonnes :
à gauche celle de l’ac f
à droite celle du passif.
Le total de chaque colonne doit être rigoureusement iden que pour que le bilan soit juste.
Cela revient à dire quel’entreprise sait exactement comment elle a employé les fonds qui étaient à sa disposi on.
Décomposi on du bilan : 2 par es
Un bilan se compose à la fois :
d’un ac f qui montre la des na on desfonds
d’un passif qui retrace leur origine.

04/10/2014 15:24

Apprendre à lire un bilan

5 sur 5

http://cours-gratuits.toutapprendre.com/?cours=apprendre-a-lir...

reste que la solu on...