Histoire 1789-1799

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* janvier : Parution de la brochure de l'abbé Sieyes « Qu'est-ce que le tiers état ? »
* 7 février : Ordre de rédiger des Cahiers de doléances.
* 24 janvier : Parution du règlement desÉtats généraux.
* 27 janvier : Affrontements mortels à Rennes entre jeunes nobles et jeunes bourgeois.
* mars à mai : Élection des représentants aux États généraux.
* 27 avril : Émeute àParis, au faubourg Saint-Antoine, contre le fabricant de papiers peints Réveillon.
* 30 avril :
o Création de la société des amis de la Constitution à Versailles, qui prendra le nom deClub des Jacobins en octobre, lors de son installation à Paris.
o Émeute à Marseille, où la foule s'empare de trois forts et tue l'un de leurs commandants, le chevalier de Beausset, major duFort St-Jean.
* 2 mai : Présentation par ordre des 1200 députés au roi.

5 mai 1789
Ouverture des États généraux de 1789 à Versailles

* 5 mai : Ouverture des États généraux à Versaillesdans la salle des Menus Plaisirs.
* 6 mai : Brissot publie le premier numéro du « Patriote français ». Un arrêt du Conseil d'État interdit la publication toute espèce de journaux sansautorisation expresse.
* 13 juin : 3 membres du clergé se joignent au tiers état (trois prêtres venant de Poitou.) Louis XVI ne réagit pas, son fils ainé de sept ans se meurt, il est à son chevet.
*17 juin : Le tiers état se proclame Assemblée nationale, les deux autres ordres ayant refusé la délibération commune.
* 19 juin : Louis XVI pour seule réaction décide de fermer la salle des MenusPlaisirs en prétextant des travaux.
o Barère publie le 1er numéro du « Point du jour ».
o De nouveaux délégués du Clergé se joignent au tiers état.
* 20 juin : Le matin lesdéputés se heurtent à la fermeture de la salle des menus plaisirs. J.Guillotin proposera alors de se réunir dans la salle du jeu de paume. Dans cette salle les députés prêtent serment de ne jamais...