Histoire cambodge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1945 :
L'armée cambodgienne a été créée principalement par le prince Monireth, l'héritier du trône.
En automne, Monireth gagne l'accord de renvoyer des autorités françaises.
Le 23 novembre ilprend deux décisions au sujet de cette question :
a. La première étant de former le premier bataillon d'une armée cambodgienne naissante.
b. La seconde étant d'ouvrir une école dedirigeant-candidat
En 1946 :
Deux accords importants entre Phnom Penh et Paris ont donné aux militaires cambodgiens une pose officielle plus ferme :
7 janvier : Le premier, le « modus vivendi » deFranco-Cambodgien.
20 novembre : Le deuxième accord, la convention militaire de Franco-Khmer.
En 1947 :
Le gouvernement du Cambodge a fait face à une menace de support de plusieurs milliers de combattantsd'Issarak de Khmer. Les forces militaires cambodgiennes ont inexorablement augmenté pendant que les mois et les années passaient.
En janvier : la force efficace des militaires cambodgiens a tenu àenviron 4.000 personnes, dont 3.000 ont servi dans la police municipale. Ces premières unités militaires cambodgiennes sont entrées dans l'action en 1947 à l'encontre le Khmer Issarak.
En 1948 et 1949 :En 1948 : La force militaire totale s’élève à 6.000 personnes, dont la première moitié est dans la Garde Nationale et l’autre moitié dans la réservation mobile.
En juillet 1949 : Un accord militaireavec la France a lieu et l’autonomie à été accordée aux forces cambodgiennes dans les secteurs opérationnels dans les provinces de Siemreab et Kampong Thum.
En 1950 :
En juin 1950, un protocole estsigné et les gouverneurs provinciaux sont assignés de la responsabilité de la pacification des territoires sous leurs juridictions.
Le début des années 50 a été marqué par des étapes importantesdans le développement des forces militaires cambodgiennes :
En 1952 :
En juin 1952, prince Sihanouk met en scène ce qui s'est nommé « un coup d'état royal.
En octobre : son unité revient à Phnom...
tracking img