Histoire constit de la fr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9814 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE CONSTITUTIONNELLE DE LA FRANCE
La difficile instauration du régime parlementaire en France
(de la Restauration à la IVème République) :
 
 
Section 1: la restauration et la naissance du parlementarisme
Section 2 : la monarchie orléaniste et l'implantation du parlementarisme
§1 le compromis avec la Révolution
§2 un parlementarisme dualiste et sans base populaire
Section 3 : laIIIème République et le fonctionnement du parlementarisme
§1 l'échec de la seconde République
§2 le retour à une dictature napoléonienne
§3  l'établissement de la république parlementaire
A historique
B les lois de 1875 et leur interprétation
Section 4 : la IVème République et l'échec du parlementarisme moniste
§1 l'installation de la IVème République
§2 le parlementarisme rationalisé de laIVème République
§3 les dérapages de la rationalisation
§4 la crise et la chute de la IVème République
 
 
 
 
INTRODUCTION
Lorsque le 6 avril 1814, le Sénat impérial après avoir proclamé la déchéance de Napoléon rappelle "la monarchie légitime", il peut sembler que la France va tirer un trait sur les acquis notamment institutionnels de la révolution. Elle va simplement revenir en arrière,à la Monarchie absolutiste. Après avoir participé à l'invention du droit constitutionnel moderne, elle semble tout prêt de l'oublier pour revenir aux vieilles coutumes de l'ancien Régime.
Cela peut après tout se justifier car l'expérience révolutionnaire et ²plus encore napoléonienne semble avoir conduit à un échec monstrueux, sanglant. On a proclamé de beaux principes (souveraineté du peuple,séparation des pouvoirs, Suffrage Universel, etc.) mais on n'en a appliqué aucun ; à supposer qu'ils aient été applicables [cf. Cíest la thèse de certains théoriciens favorables à un retour à l'AR tels que Burke en Angleterre, Rheberg en All.]. En réalité, durant cette période, la France n'a connu que la dictature :
- d'abord la dictature révolutionnaire (au profit de l'Assemblée)
- puis ladictature napoléonienne (au profit de l'Exécutif).
On comprend alors que ceux qui sont restés royalistes souhaitent qu'on en finisse avec ces expérimentations institutionnelles ; cela pour revenir à la Monarchie.
Revenons rapidement aux deux types de dictature qu'ont connus les français pour mieux comprendre pourquoi la Monarchie va de nouveau avoir sa chance en France :
- la dictaturerévolutionnaire: lorsque le 10 août 1792, Louis XVI oppose son veto à deux décrets de l'Assemblée Nationale (concernant les biens des émigrés et les prêtres réfractaires), l'Assemblée législative ne le supporte pas et prend le pouvoir. Elle démet de ses fonctions le Roi suspect d'intelligence avec l'ennemi et crée un "Conseil Exécutif Provisoire".
On passe à un régime d'Assemblée. Ce régime marque un véritabletournant pour au moins 3 raisons:
1 il marque l'échec de la première tentative d'instaurer pour la première fois en France un régime de séparation des pouvoirs ; la Constitution de 1791, première constitution française avait en effet mis en place un régime de séparation rigide inspiré des idées de Montesquieu (qui avait toutes les chances de s'orienter dans le sens du parlementarisme moderne: onavait vu par exemple s'instaurer en pratique une responsabilité politique avec le renvoi de Délesser, ministre des affaires étrangères par le Roi).
2 la prise du pouvoir par l'Assemblée va signifier la fin de la vieille monarchie française capétienne qu'avait pérennisé la Constitution de 1791
3 c'est l'apparition d'un type de Gouvernement inédit: un Gouvernement d'Assemblée ou Gouvernementconventionnel qui va se traduire très vite par une dictature au profit de révolutionnaires radicalisés, fanatiques membres du parti jacobin. Trois étapes peuvent être distinguées:
1 l'assemblée législative auquelle va se succéder une assemblée constituante appelée Convention gouverne par le biais d'un "Conseil Exécutif Provisoire". Elle élabore une Constitution, la Constitution du 24 juin 1793 ...
tracking img