Histoire constitutionnelle partie 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 137 (34074 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pr mieux comprendre : La révolution française par Michel VOVEL chez Armand COLIN
BULCHE « Manuel d’histoire politique de la France contemporaine »
Marcel MORABITO « Histoire Constitutionnelle et politique de la France 1789-1958 » MONTCHRETIEN 10ème édition de 2010
Histoire politique et Constitutionnelle de la France
Démocratie politique = élection et représentation
La révolution françaiseéclate à la fin du 18ème S. la France du 18ème S, c’est la France d’AR. On parle d’Ancien régime (AR) car la Rév° française inaugure un nouveau régime. Ce mot date de 1789. Les Révolutionnaires avaient conscience de révolutionner un monde ancien. La France d’Ancien Régime est monarchique comme tous les pays européens. Elles ne dérogent en rien à la logique de l’époque, seule Venise est uneRépublique. La monarchie est ressentie au 18ème S, comme le seul pouvoir légitime.
Pourquoi ? pour deux raisons, la monarchie a une double autorité qui n’est pas contestée pendant tout le 18ème S : l’autorité de l’histoire (le poids du passé) et le poids de la religion. Ce sont ces deux piliers à la monarchie. Elle repose sur ces deux légitimités qui ne sont pas démocratiques mais elles ont leur logique.La monarchie française est la plus vieille monarchie européenne puisque les rois règnent en ligne directe depuis Hugues Capet en 987. Cette monarchie pluriséculaire en sort renforcée, parce que le propre de l’AR est de se projeter dans le passé et non pas dans le futur. Le présent est enraciné dans un passé. Ce qui vient du passé est bon par principe, cela a été accepté, expérimenté notamment ledroit a une autorité du fait qu’il vient du passé. Tout vient de la tradition, celle des ancêtres. Il ne faut rien remettre en cause de cette tradition. Au-delà des 8 siècles qui pèsent en faveur de l’autorité de la tradition, la monarchie s’enracine dans un passé légendaire puisque les capétiens sont censés être les héritiers des carolingiens (ce qui est faux puisque les ont chassé.), le premiercarolingien est Pépin le Bref en 752.
Clovis est l’élu de Dieu, il a été choisi par lui, en 496 env., il a été baptisé par Rémi archevêque de Reims à l’aide d’une huile sainte envoyée par la sainte Colombe. C’est une légende inventée par les hommes d’Eglise, l’idée est que c’est Dieu choisi les rois en France, afin d’enraciner les rois de France dans l’histoire d’Israël, des Rois à l’image du RoiDavid, sacrée à l’aide d’une huile sainte. A l’époque on y croit, les français sont catholiques, pratiquant ; pr eux c’est important que ce soit doublée d’une histoire religieuse afin de justifier la légitimité du roi. Le Roi a une autorité magico-religieuse. Le pouvoir royal a un enracinement magico-religieux. Le Roi représente en sa pers physique la personne mortelle mais il est le corpsmystique de la monarchie, cette alliance de la couronne symbolise un pouvoir qui n’est pas patrimonial. Le Roi ne meurt jamais en France, chaque roi qui meurt et a toujours un successeur, la cérémonie du sacre rappelle que le Roi est choisi par Dieu, c’est l’intercesseur entre Dieu et les hommes. Le Roi est l’élu de Dieu. Il est sur terre choisi par Dieu pr faire régler la justice. La justice est le 1erattribut de la monarchie. Le Roi est sacré ( ce n’est pas un personnage ordinaire), son pouvoir a des caractéristiques qui relèvent de la magie, quand le roi est sacré il est thaumaturge, il peut accomplir des miracles. C’est ce qui explique l’adhésion spontanée des sujets des royaumes à leur Roi, la religion et le fait que la monarchie française soit aussi ancienne.
Comme cette monarchie acette double autorité, elle n’a pas pr idée de partager le pouvoir puisqu’elle est absolue. Elle est sans lien étymologiquement (=absolue). Le Roi est sans lien parmis les hommes, il n’y a pas de séparation de pouvoir, c’est une idée saugrenue pr les partisans de la monarchie puisqu’à travers la cérémonie du sacre, c’est sacre qui implique une concentration des pouvoirs, on remet au Roi des...
tracking img