Histoire de la chine de 1840 à 1975

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|
Histoire de la Chine
|
De 1840 à 1975 |

-------------------------------------------------
Sommaire

Introduction
I. La fin de la grande dynastie page 3
II. La République de la Chine page 4
III. La Chine Populaire sous Mao Zedong page 5

Bibliographie

La Chine, une des plus anciennes civilisations au monde, a subi de véritable mutation, en développanttour à tour l’agriculture, les manufactures, l’industrie à faible valeur ajoutée, puis à forte valeur ajoutée, l’armée, la recherche spatiale, etc. Pourtant, si cette transformation est impressionnante, ce ne fut pas la seule sur les deux derniers siècles.
En effet, il est important de revenir à ce que fut la chine au milieu du XIXe siècle pour comprendre les différentes mutations qu’a subiesl’empire de 1840 jusqu’à 1975 : dernière dynastie, proclamation de la République, guerre civile, victoire des communistes, socialisation à grande échelle, Grand Bond en avant, Révolution culturelle, mort de Mao. Tous ces évènements doivent être appréhendés afin de comprendre l’histoire, les atouts et les faiblesses du pays qui représente le cinquième de la population mondiale.

I. La fin de lagrande dynastie

1. Les guerres de l’opium entraînant défaites et humiliations

Face aux fortes agitations, à une stagnation économique et à une démographie explosive, la Chine est de plus en plus marqués par les ingérences des puissances occidentales. En effet, les britanniques ont voulu ouvrir le commerce en poursuivant ses exportations d'opium, que des édits impériaux rendaient illégale.Mais la Chine, qui vit depuis longtemps en autarcie économique, n’est guère intéressée par le développement de ses échanges commerciaux ce qui a abouti à la première guerre de l'opium, en 1840. Le conflit s’achève sur la défaite de la Chine, qui, par le traité de Nankin en 1824, l’Angleterre obtint ainsi la cession de Hong-Kong ainsi que l'ouverture de cinq ports (Canton, Shanghai, Ningbo, Amoy etFuzhou) au commerce européen. Par la suite, la Grande-Bretagne et d'autres puissances occidentales, y compris les États-Unis et le Japon, obtinrent des «concessions», autrement dit des petits territoires côtiers sous leur contrôle ainsi que des privilèges commerciaux. Mais les puissances occidentales en trouvèrent rapidement les clauses insuffisantes. L’Angleterre, alliée à la France, ne tarda pas àtrouver l’occasion de reprendre les hostilités entamée en 1939 lors de la première guerre de l'opium. En effet, c’est en 1856, qu‘éclate la seconde guerre de l’opium, leurs armées occidentales menacèrent le nord de la Chine, par le traité humiliant de Tianjin. Cette fois, la Chine vaincue est forcé ouvrir onze nouveaux ports au commerce occidental, permettre l’installation de nouvelles missionschrétiennes et des délégations étrangères. Ainsi la Chine, affaiblie par la révolte des Taiping (1851-1864) se trouve de nouveau sous l’influence des occidentaux. Au début des années 1860, les Qing, sous le contrôle de l’impératrice douairière conservatrice (Cixi, qui assuma son pouvoir de 1860 à 1908), décidèrent d’entamer un processus de modernisation militaire. Cependant, les nouvelles arméesfurent défaites par la France (guerre franco-chinoise pour le contrôle de l’Indochine, 1883-1885), puis par le Japon (première guerre sino-japonaise pour le contrôle de la Corée, 1894-1895). Des réformes plus profondes s’imposaient.

2. Echec des tentatives de réformes (1895-1911)
Face à l’évolution et la modernisation de la Chine, celle-ci dut reconnaître l’indépendance de la Corée, par letraité de Shimonoseki (1895), désormais sous influence japonaise, et céda au Japon l’île de Taiwan et la péninsule du Liaodong, au sud de la Mandchourie. Finalement, la Chine se retrouva à céder de vastes territoires à son ennemi et plongea de nouveau ce pays dans une crise plus profonde. Ces années de conflit créa une Chine partagée entre les Russes, les Français, les Allemands et les Anglais....
tracking img