Histoire de la crise de 29

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1588 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment le cinéma a-t-il représenté la crise de 1929 depuis les années 1930 à nos jours ?

I – La crise de 29
a- L’histoire de la crise :

La crise de 29 appelée aussi « Krach de 29 », a duré 5 jours à la bourse de New York. A partir de cet évènement la dépression débute, c’est la plus grande crise économique du XXème siècle. Le jeudi noir 24 octobre ; le lundi noir 28 octobre et lemardi noir 29 octobre sont les jours clés de cette crise.
[pic]
Wall Street Jeudi noir, 1929
Après des années de fortes croissances, la bourse de Wall Street connaît en octobre 1929 un terrible krach. Une forte crise débute. Son développement a plusieurs causes. Elle présente une dimension cyclique d'autant plus forte que 1929 voit la conjonction de la fin d'une phase de dépressionde longue durée (cycle Kondratiev) et d'une crise courte de type Juglar.
Une crise est un arrêt brutal des activités économiques (production, échange, etc..).
Un cycle Juglar est un cycle économique de l'ordre de 8 à 10 ans, aussi appelé cycle des affaires. Sans oublier que Clément Juglar est le premier économiste à s'être intéressé aux cycles économiques. L'économiste AlvinHansen a observé douze cycles de type Juglar entre 1837 et 1937 aux États-Unis. Ils ont duré en moyenne 8,33 années, cependant entre 1857 et 1937, leur durée moyenne baisse à 8 ans.
La crise prend sa source dans certains aspects de la croissance des années 1920, notamment la spéculation boursière qui conduit à une surcapitalisation (finance supérieur de la valeur boursière du capital d’uneentreprise par rapport à sa valeur réel) qui pèse sur les profits. En outre, il y a surproduction ou sous-consommation, interprétation qui fait l'objet de débats.
Le début de ce Krach remonte à 1927, c’est une bulle spéculative (grande montée des cours d`un titre, d`un secteur ou d`un indice, non liée à la croissance réelle de l`économie, sur plusieurs semaines, mois ou années.) .La bulle s’agrandit àcause du nouveau système qui est autorisé depuis 1926 à Wall Street : achat à crédit d'actions (contrat d’emprunt pour un meuble corporel, le remboursement se fait tout les mois).
[pic]Le Krach de Wall Street dans un journal américain
Aux Etats-Unis, le Krach cause une chute prolongée des valeurs boursières et une crise bancaire. La faillite des banques fait écho à l'industrie. La crise devientgénérale et touche peu à peu tous les secteurs. La production industrielle s'anéantit et l'agriculture est aussi concernée. Le chômage augmente énormément. La crise est longue : en 1933, les chômeurs sont 13 millions aux États-Unis. L'économie faiblit dès le début 1929 : ainsi, la production automobile chute de 622 000 véhicules à 416 000 entre mars et septembre. La production industrielle baisse7 % entre mai et octobre.
Dès 1929, les États-Unis rapatrient leurs capitaux. Le commerce international est touché par la baisse des prix et les tensions monétaires. La crise gagne alors l'Autriche et l'Allemagne, puis le Royaume-Uni et la France. Les colonies sont aussi victimes de la désorganisation des échanges internationaux. Le nombre des chômeurs atteint 30 millions dans le monde en 1932.Travaux Personnels Encadrés : épreuve facultative du baccalauréat 2010

La représentation de la crise de 29 dans la cinématographie
Lycée Jean Jaurès Année Scolaire 2009/2010

Agathe Adreit
Juliette Viguier-Rousseau
Anne Maillard
1 L-ES

III – Visée argumentative :
a) Critiques :
Les temps Modernes CharlieChaplin :
Dès le début du film, on voit une foule d’ouvrier arriver. Les Temps Modernes ressemble immédiatement à une critique amère de la société industrielle qui définit bien l'Amérique des Années 30 : le travail à la chaîne, le chômage, les bidonvilles et le combat d’un homme à la recherche du bonheur. Charlot, le personnage principal, est perçu immensément petit à coté de toutes ses machines...
tracking img